Kaolack : Les travailleurs de Domitexka dénoncent des tentatives de déstabilisation
Selon Samba Dia, des personnes tapies dans l’ombre, dont l’ancien directeur général s’agitent pour déstabiliser leur usine

Kaolack : Les travailleurs de Domitexka dénoncent des tentatives de déstabilisation

Selon Samba Dia, des personnes tapies dans l’ombre, dont l’ancien directeur général s’agitent pour déstabiliser leur usine
Copyright © Senemedia.com


Les travailleurs de Domtexka sont en colère et ils l’ont fait savoir ce samedi lors d’un point de presse sur le site de l’unité industrielle spécialisée dans le textile sise à Kahone, dans la banlieue de Kaolack.

Une marche organisée une semaine plutôt par d’anciens travailleurs de l’usine a fait réagir les camarades de Samba Dia, le responsable de l’approvisionnement. « Des personnes tapies dans l’ombre au nombre desquelles se trouve l’ancien directeur général qui porte en lui un lourd passif dans la gestion du complexe industriel s’agitent en vue de déstabiliser notre outil de travail. Leur funeste entreprise est vouée à l’échec car nous sommes déterminés à poursuivre la relance de Domitexka qui est illustrée par la reprise du département teinturerie industrielle dans lequel travaille une soixantaine de chefs de famille », a accusé Samba Dia, dans le secteur du textile depuis 1981, entouré de travailleurs qui ont présenté une unité industrielle en pleine production en dépit de la fermeture des autres départements.

« Aujourd’hui, avec l’appui du repreneur Serigne Mboup et grâce à la confiance de nos clients, nous avons repris un rythme de travail normal avec des travailleurs payés chaque mois. Pour cette année, nous avons produit 1 million de m2 de tissus pour une valeur marchande de 500 millions. D’un unique gros client, nous sommes passés à 3 et nos produits sont achetés bien avant leur production », a renchérit Mr. Dia, peu fier des performances réalisées par son équipe.

Ces derniers ne comptent pas se laisser distraire par les agissements de leurs anciens collègues. « Si des travailleurs qui sont touchés par la limite d’âge et qui doivent jouir d’une pension de retraite ont des revendications, leur interlocuteur n’est ni le repreneur encore moins les travailleurs actif mais l’Etat du Sénégal. Qu’ils soient instrumentalisés par l’ancien directeur général pour déstabiliser leurs collègues qui se démènent pour sauver l’usine est tout simplement inadmissible », élève la voix le responsable de l’approvisionnement qui avertit que désormais qu’ils vont appliquer la loi du Talion contre quiconque s’attaquera à leur outil de travail.

Ils espèrent par ailleurs un coup de pouce des pouvoirs publics pour une ouverture progressive des autres départements comme ceux du tissage et de la confection : « Il y a de la place pour une renaissance du textile dans notre pays et DOMITEXKA devrait être l’incarnation pourvu que l’Etat nous appuis par rapport à, la concurrence des produits asiatiques ».

 

(Source Libération)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Bruno aura droit à des obsèques nationales
Bruno aura droit à des obsèques nationales
THIONE SECK AU SECOURS DE SON FILS
THIONE SECK AU SECOURS DE SON FILS
Rappel à Dieu de Bruno Diatta
Rappel à Dieu  de Bruno Diatta
PONT SENEGAL-GAMBIE : MACKY FIXE LA DATE DE L'INAUGURATION
PONT SENEGAL-GAMBIE : MACKY FIXE LA DATE DE L