Injures non publiques : Ahmed Khalifa Niass traîné en justice par son avocat
Entre Me Sidy Kanouté (qui est son cousin) et Ahmed Khalifa Niass, le divorce est prononcé

Injures non publiques : Ahmed Khalifa Niass traîné en justice par son avocat

Entre Me Sidy Kanouté (qui est son cousin) et Ahmed Khalifa Niass, le divorce est prononcé
Copyright © Senemedia.com


Le divorce est prononcé. Entre Me Sidy Kanouté et Ahmed Khalifa Niass, le temps des roses est passé. L’avocat qui a toujours assisté le marabout-politicin, a fini par le traîner à la barre du tribunal correctionnel de Dakar. Me Kanouté, traînant son ex-client (qui est aussi son cousin) en justice pour injures non publiques, avait saisi le procureur de la République pour outrage, voies de faits, menaces de voies de faits et pratiques occultes à des fins paralytiques et injures non publiques contre un avocat à l’occasion de l’exercice de ses fonctions. Dans la plainte, Me Kanouté dit que tout est partie de sa décision de se déporter de tous les dossiers de Khalifa Niass. Qui, remonté, l’a envoyé un message dans lequel il le traite « d’attardé mental, d’avocat nul, incapable de gagner un dossier ». M. Niass l’a aussi menacé de pratiques occultes en vue de le rendre paralytiques. Ahmed Khalifa Niass nie te soutient que son avocat s’est déporté sans respecter les règles. C’est pourquoi, il lui a fait des reproches en tant qu’aîné.

 

« Il est comme un fils… »

A la barre, Ahmed Khalifa Niass a maintenu ses dénégations. Et de déballer : « C’est comme mon fils. Je l’ai baptisé. Après son admission au stage du Barreau, je l’ai mis en rapport avec Me Adnan Yakhya. Il a séjourné un mois dans mon hôtel à Kahone sans payer ». Me Kanouté sous le regard médusé de son ex-client l’accuser « d’avoir empoché en 2008, à son insu, un recouvrement de 10 millions de FCFA, obtenu après un procès contre le Groupe Futurs médias ». Très calme de nature, il réplique : « Il insulte la mémoire de mon père qui m’a toujours pris en charge. J’ai vécu chez lui, mais juste pendant un an et demi, ensuite je suis parti louer un appartement. J’ai ouvert mon cabinet avec mes propres moyens », a soutenu l’avocat. Pour ce qui est des injures et menaces, Kanouté tempête : « Ce qu’il a fait est inhumain et mauvais. Même à son propre fils, on ne dit pas ces choses ». Pour ce qui est des 10 millions de FCFA, c’est Ahmed Khalifa Niass qui lui a dit qu’il pouvait garder le recouvrement, car il n’en voulait pas. Et l’avocat de cracher : « Je lui ai fait un recouvrement de 2 milliards de FCFA et il ne m’a pas payé. Même pas un centime ».

 

Ahmed craque

Les avocats de Me Kanouté, Mes Ndoffane Diouf et Bamba Cissé, n’ont pas raté le prévenu qui a craqué à la barre. Selon Me Diouf, leur confrère s’est déporté à cause de l’empressement de M. Niass et qu’il y a bien une lettre le matérialisant. Quant à Me Cissé, il a parlé de qualités morales et professionnelles de son collègue. « Comment un attardé mental peut-il être Major de sa promotion ? Me Kanouté est un brillant et sérieux avocat qui travaille dans la discrétion », crache-t-il avant de demander le franc symbolique. Le parquet, qui a requis l’application de la Loi, a tancé Ahmed Khalifa Niass en lui demandant ce que ça allait lui faire si de telles insanités lui sont dites. Prenant personnellement sa défense, M. Niass dit avoir pleuré deux fois (lorsqu’il a appris la mort de son père et lorsque Sidy lui a envoyé une plainte). Hier, c’était la troisième fois. « Sans le déport, je n’aurai pas réagi », se défend-il avant de revenir, un tremolo dans la voix, sur ses relations familiales avec son cousin. Son discours terminé, le juge a renvoyé le délibéré au 26 décembre prochain.

 

(Source L’Obervateur)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Détournement à la SODAGEM
Détournement à la SODAGEM
Saly : Démantèlement d’un gang de voleurs de voitures
Saly : Démantèlement d’un gang de voleurs de voitures
Université Gaston Berger de Saint-Louis : Affrontements entre étudiants et gendarmes
Université Gaston Berger de Saint-Louis : Affrontements entre étudiants et gendarmes
Drame à Bignona : Un directeur d’école s’est pendu
Drame à Bignona : Un directeur d’école s’est pendu