Affaire Cheikh Tidiane Gadio : Nouvelle audience pour une liberté sous caution
L’ancien ministre des Affaires étrangères sous Wade sera édifié sur son sort aujourd’hui par la Cour fédérale de New-York

Affaire Cheikh Tidiane Gadio : Nouvelle audience pour une liberté sous caution

L’ancien ministre des Affaires étrangères sous Wade sera édifié sur son sort aujourd’hui par la Cour fédérale de New-York
Copyright © Senemedia.com


Après une audience marquée par des incidents entre ses avocats et les procureurs mercredi dernier, Cheikh Tidiane Gadio sera encore face à la Cour fédérale de New-York aujour’hui. Ce, pour expérer une libération sous caution assortie d’une assignation à résidence. Même si le magistrat Nathaniel Fox a fixé cette caution à un million de dollars.

Lors de la première audience, l’avocate de l’ancien ministre des Affaires étrangères sous Wade, Sabrina Shroff, avait accusé les procureurs d’avoir accusé sciemment des retards administratifs pour empêcher à son épouse, présente sur place, de verser la caution.

Le représentant du parquet, Daniel Richental, avait balayé ses accussations avant que la Cour ne décide de reporter l’audience jusqu’à aujourd’hui à 15 heures, heure de New-York.

Mis en examen et écroué pour corruption et blanchissement de capitaux, Cheikh Tidiane Gadio a été placé en détention préventive à la Métropolitan correctional center (MCC) de New-York. Ce, sous le numéro d’écrou 761100-054. Cette prison fédérale, située au cœur de Manhattan, accueille des détenus qui ont leurs dossiers pendants devant le district sud de New-York – comme c’est le cas pour l’ancien chef de la diplomatie sénégalaise – mais aussi des condamnés purgeant de courtes peines.

Pour autant, la prison est aussi surnommée « Le Guatanamo de New-York » puisqu’elle a un secteur « isolement » avec des mesures de sécurité draconiennes qui accueillent des détenus jugés « sensibles » comme Abu Anas, l’homme qui était à la manœuvre lors des attaques sanglantes qui ont frappé, en Afrique, deux ambassades américaines en 1998.

Cette maison d’arrêt a accueilli des gens très célébres dont le fameux Joaquin « El Chapo » Guzman, le trafiquant de drogue, qui y était détenu après son extradition du Mexique. C’est aussi dans cette même prison que Bernard Madoff, le célèbre escroc qui a ruiné des familles grâce à sa technique du Pyramide de Ponzi, a passé sa détention préventive.

 

(Source Libération







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

« Opération Epervier » : Business autour d’enfants mendiants au Sénégal
« Opération Epervier » : Business autour d’enfants mendiants au Sénégal
Marché pour la gestion et l’exploitation de l’AIBD : Soupçons de corruption
Marché pour la gestion et l’exploitation de l’AIBD : Soupçons de corruption
Demande de libération d’office pour raison d’immunité parlementaire
Demande de libération d’office pour raison d’immunité parlementaire
Me Ousmane Sèye sur le démarrage des activités de l’AIBD
Me Ousmane Sèye sur le démarrage des activités de l’AIBD