Levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall
La commission ad hoc livre le député-maire de Dakar au juge

Levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall

La commission ad hoc livre le député-maire de Dakar au juge
Copyright © Senemedia.com


C’est maintenant fait, Khalifa Sall peut être traduit devant le tribunal correctionnel pour jugement. Son immunité parlementaire a été levée, sans qu’il ne soit extrait de sa cellule afin d’assister à la plénière.

Ayant pris part à l’examen par l’Assemblée nationale de la demande de levée de l’immunité parlementaire du maire de Dakar, le ministre de la Justice a fait savoir que cette décision prise par les parlementaires n’est pas une remise en cause encore moins un procès ou une déclaration de culpabilité.

« Sa vocation est d’ouvrir la voie à la tenue d’un procès qui permettra la manifestation de la vérité », a déclaré Ismaïla Madior Fall. Qui s’engage à prendre toutes les dispositions pour s’assurer que le procès respecte les standards les plus élevés. C’est-à-dire un procès juste et équitable tel que définit par la Constitution et le texte des droits de l’homme. « Cette séance, ouverte et transparente, est un acte hautement démocratique, un usage parlementaire, un raffinement démocratique extraordinaire », a poursuivi le Garde des Sceaux avant d’exhorter à porter une attention au débat des protagonistes du procès et à accepter le verdict rendu par les professionnels habilités à dire la justice.

De l’avis de Ismaïla Madior Fall, la levée de l’immunité parlementaire du maire de Dakar est acte historique qui illustre la volonté du régime de faire bénéficier aux députés, des régimes spéciaux de protection dans un monde où ta tendance est à la suppression de cette protection.

 

(Source Libération







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

« Opération Epervier » : Business autour d’enfants mendiants au Sénégal
« Opération Epervier » : Business autour d’enfants mendiants au Sénégal
Marché pour la gestion et l’exploitation de l’AIBD : Soupçons de corruption
Marché pour la gestion et l’exploitation de l’AIBD : Soupçons de corruption
Demande de libération d’office pour raison d’immunité parlementaire
Demande de libération d’office pour raison d’immunité parlementaire
Me Ousmane Sèye sur le démarrage des activités de l’AIBD
Me Ousmane Sèye sur le démarrage des activités de l’AIBD