Lueur d’espoir pour Cheikh Tidiane Gadio !
Selon son avocat, Robert Baum, l’ancien ministre des Affaires étrangères sous Wade pourrait retrouver la liberté

Lueur d’espoir pour Cheikh Tidiane Gadio !

Selon son avocat, Robert Baum, l’ancien ministre des Affaires étrangères sous Wade pourrait retrouver la liberté
Copyright © Senemedia.com


Lueur d’espoir pour Cheikh Tidiane Gadio ! Le député file droit vers la liberté. Arrêté puis inculpé pour corruption et blanchissement de capitaux, vendredi dernier, aux Etats-Unis, l’ancien ministre des Affaires étrangères sous Wade pourrait retrouver les siens lundi prochain. L’information a été donnée dans la soirée d’hier par son avocat, Robert Baum, au micro de la Radio futurs Médias. « Nous somme en train de tout faire pour satisfaire les conditions de relaxe, informe Me Baum. Heureusement, il va être libéré lundi. Nous avons fait appel pour qu’il n’y ait pas de caution à verser, qu’il puisse sortir sans caution d’un million de dollars (500 millions FCFA) pour rendre sa liberté à Cheikh Tidiane Gadio. Ce que son avocat conteste. « C’est un tribunal fédéral, il n’a pas pas à payer une caution d’un millions de dollar (500 millions FCFA). Il a juste besoin de 4 personnes qui s’engagent pour lui, mais il ne doit rien payer. Même si on sait que le président de l’Institut panafricain de stratégies basé à Dakar, doit payer 250 mille dollars (environ 125 millions FCFA) cash ou en propriété, nous sommes en train de travailler dessus », renseigne l’avocat. Il poursuit : « En ce moment, on a programmé sa libération pour lundi prochain. Les charges sont publiques. Il est accusé d’avoir agi avec entreprise chinoise dont le patron aurait essayé de corrompre ou aurait corrompu le président Tchadien pour avoir des avantages. L’argent serait parti des Etats-Unis, donc il va être libéré lundi, à moins qu’un autre juge prenne une autre décision ».

 

L’instruction de Macky Sall au Consul du Sénégal à New-York

Ce ne sont pas seulement les avocats de Cheikh Tidiane Gadio qui suivent ce dossier, le président de la République, Macky Sall, s’y intéresse beaucoup. L’on confie dans son cabinet que le chef de l’Etat a instruit le Consul du Sénégal à New-York, son excellence Amadou Ndao, d’aller voir Cheikh Tidiane Gadio, pour connaître les tenants et aboutissants de cette affaire, mais aussi pour trouver les voies et moyens d’une issue heureuse. Il a aussi demandé au Consul Ndao de le tenir informé de tous les développements de cette affaire. D’après des collaborateurs du Président Sall ayant échangé avec lui sur l’affaire, il est très touché par le sort qui s’est abattu sur l’ancien chef de la Diplomatie sénégalaise.

Donnant aussi suite aux directives du Président Sall, le ministère des Affaires étrangères annonce des actions pour tirer le député d’affaire. Sorro Diop, conseiller technique en communication au ministère des Affaires étrangères, assure que conformément à la tradition diplomatique, le ministre Cheikh Tidiane Gadio va bénéficier de la protection diplomatique du gouvernement sénégalais. « Les autorités diplomatiques à New-York, aux Etats-Unis assureront la protection diplomatique de l’ancien ministre des Affaires étrangères. Outre cela, il aura certainement ses avocats pour diligenter son affaire. La protection diplomatique qui est due à Cheikh Tidiane Gadio lui sera assurée ». Comment ? « En tant que diplomate, tout ce qui est liée à sa protection, notamment dans le cas présent, à la situation de présomption d’innocence, qui doit prévaloir dans son dossier, l’Etat du Sénégal y veillera ».

 

(Source L’Observateur)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

« Opération Epervier » : Business autour d’enfants mendiants au Sénégal
« Opération Epervier » : Business autour d’enfants mendiants au Sénégal
Marché pour la gestion et l’exploitation de l’AIBD : Soupçons de corruption
Marché pour la gestion et l’exploitation de l’AIBD : Soupçons de corruption
Demande de libération d’office pour raison d’immunité parlementaire
Demande de libération d’office pour raison d’immunité parlementaire
Me Ousmane Sèye sur le démarrage des activités de l’AIBD
Me Ousmane Sèye sur le démarrage des activités de l’AIBD