Le groupe “Mali Jolies Dew” dévoile l’origine de la fortune des soeurs Sora
Le groupe “Mali Jolies Dew” dévoile l’origine de la fortune des soeurs Sora

Le groupe “Mali Jolies Dew” dévoile l’origine de la fortune des soeurs Sora

Le groupe “Mali Jolies Dew” dévoile l’origine de la fortune des soeurs Sora
Copyright © Senemedia.com


La vraie histoire des Sora, leur conflit avec les MJD et la raison de leur situation de paria à Bamako
Les sœurs sont nées au Mali et elles ont grandi au Mali.
Issues de la classe moyenne(ni pauvre, ni riche), elles vivent une vie classique et elles sont très bien éduquées.

 

Cependant leur père va perdre son travail, puis la vue.
La famille vit alors des moments difficiles.
La sœur du père qui vit aux USA propose alors d’amener les plus grands aux USA afin que la famille puisse s’en sortir.
Diaba et Moussou font partie du voyage.
Malheureusement peu de temps après, elles sont expulsées des USA. D’ailleurs elles ne peuvent pas toujours y aller, comme elles ne peuvent aller en Europe pour une affaire de drogue.
D’ou le fait qu’elles ne partent qu’à Dubaï.
Expulsées des USA, elles prennent la direction du Congo.
Diaba y ouvre même une boutique.
Les choses se gâtent lorsqu’elles décident d’y ouvrir un salon de massage. Elles rentrent alors en conflit avec la femme d’un colonel. Moussou est battue, rasée et jetée en prison. Diaba n’a rien eu, elle avait réussi à fuir.
Elles reviennent au Mali et décident de se battre honnêtement. Elles organisent des événements dans la mode, mais ça ne marche pas.
A l’époque l’homme en vogue à Bamako est ngana bébé ba, Adoulaye Touré. Il épouse Diaba et lui offre une Porche Cayenne. Quant à Moussou, elle épouse Zoumana Kané, un riche malien vivant hors du Mali.
Très vite le mari de Diaba a des problèmes donc elle le quitte.
Diaba rencontre alors un certain Chancel, congolais, il est marié à une marocaine, mais tombe sous le charme de Diaba.
Il n’épousera jamais Diaba mais ils vont avoir un enfant ensemble.
Très riche il construit la villa mondiale de Diaba pour sa fille.
Puis il lui achète la Range Rover.
Comme il soupçonne Diaba d’infidélité, il lui rend visite un jour sans prévenir. Il attrape alors Diaba au lit avec Bocar Bah, un riche malien. Il quitte Diaba et lui prend sa fille.
Babani Koné et son clan vont alors faire toutes les démarches pour qu’elle retrouve sa fille.
C’est là que le film tourne au cauchemar.
Entre temps le père est décédé aussi(paix à son âme).
Diaba va abandonner toute idée de créer une société, son corps devient une marchandise et les hommes de Bamako ses clients.
Le mari de Moussou va demander le divorce et la jeter de sa villa et elle va suivre le même chemin.
Donc à la base une histoire touchante.
2-le conflit avec les MJD
Alors que Moussou est égérie des MJD, Sorry Sacko nous tague sur une photo. On demande alors à Sorry de ne plus faire ça.
Moussou sort pour nous insulter et Diaba dit publiquement sur la page d’Adja Koné que nous allons mordre la poussière.
Pendant une semaine, on fait des articles pour nous moquer d’elles.
Moussou nous écrit pour faire la paix et on accepte.
Il faut savoir à la base que nous adorions Moussou, elle était dans tous les dimanche à Bamako.

 

Diaba a toujours été gaou pour nous.
Un jour Wattao a eu un prix, alors nous avons fait un article sur Maimouna Haidara. A notre grande surprise, Sorry Sacko le laquais des Sora est sorti pour nous insulter.
On ne savait même qu’elles étaient en conflit avec Mayi;
Entre temps, après Faty Niamé, elles se sont brouillées avec Babani Koné. Et Dagaba est rentré dans le conflit.
Puis elles sont rentrées en conflit avec Dédé Pouloh.
Dédé était présente en boite lorsque Barouni Gamby a quitté Moussou, donc elles ont insulté ses parents pendant 2 mois.
Nous avons rien dit, car malgré notre amour pour Dede ça nous regardait. On était même fâchées contre Dede.
Pour nous elle ne devait pas répondre à ses filles.
Puis elles ont accusé Dédé d’être MJD et on a subi toutes les insultes possibles et inimaginables. Tous les jours nos et mères étaient insultées(ba……fa…….). On a tenu un mois sans répondre puis on les a corrigé encore.
Enfin il y a deux mois une malienne a fait une soirée pour récolter de l’argent pour les orphelins du Mali.
La jeune femme a invité Coco Emilia et comme Coco est la copine de Mareva, la congolaise qui a jeté Mama Lah après être sortie avec lui, elles ont tout fait pour gâcher la soirée.
Ce weekend c’était l’heure de notre vengeance: Au Mali personne n’est autant suivie que les Sora. Mais il y avait personne à leur fête. NOTRE VICTOIRE ! Pourtant selon les fans on leur fait de la pub.
Pourquoi elles sont paria dans Bamako ?
En dehors de Marama, des griots, des proxénètes et autres profiteurs, elles n’ont aucun ami dans tout le pays.
Nous les MJD, on ne peut empêcher personne de vivre sa vie, son destin, les Sora sont leurs propres ennemies. On ne juge pas d’ailleurs, on explique les faits:
Beaucoup d’hommes vont chez les Sora en cachette mais beaucoup d’autres n’y vont pas.
Quand un homme part chez les Sora, elles sont les premières à informer les MJD que cet homme est passé chez elles. Tout ça pour monter leur cote.
Quand un homme est connu dans Bamako, même s’il ne les fréquente pas, elles vont mentir sur lui.
Ces derniers temps, on recevait des messages comme quoi Diaba sortait avec Dah Transit, on a demandé des preuves, sans succès. C’était faux !
Avec tout ça vous pensez que les bamakoises vont aimer les Sora ?
La première femme de Mama Lah, Kadia n’arrive pas à avoir d’enfants depuis leur mariage. Koudedia snape ses pilules du lendemain, vous pensez que dioks vont aimer les Sora après ça ?.
Elles passent leur vie à insulter les gens sur les réseaux, vous pensez les gens ne voient pas. Quand elles détruisent des galas de charité pour des rancunes personnelles, vous pensez que les gens n’entendent pas aussi.
Bouba Fané veut faire croire que les Sora sont victimes de jalousie au Mali, que les maliens n’aiment pas les gens qui avancent, mais c’est faux.
Quand Koudedia a ouvert une boutique, personne n’a dit du mal d’elle.
Par contre quand Dédé a crée sa marque de Cosmétique, les Sora ont fait des snaps pour dire que Dieu les épargne d’une telle situation. Que vendre des crèmes est la pire chose qui puisse arriver à une femme.
Et hier on apprend que Diaba veut faire la même chose.
C’est pas de la jalousie ça.
Les bamakoises ne veulent pas voir les Sora, même le fait qu’on en parle les énerve car pour elles ça les rabaisse, qu’on les compare à des filles pareilles.
Quand elles miment des fellations, des rapports sexuels sur snap, vous pensez que ça les aide à se faire respecter au Mali.
Même le dernier des kalala ne souhaiterait pas être vu avec elles, surtout qu’elles soient modèles pour sa fille.
Enfin elles crient sur tous les toits qu’elles sont riches, qui les a vu faire un don à une seule personne modeste?
Donc pourquoi les maliens vont les aimer, elles ont fait quoi pour le Mali.
Marama qui les suit accueille des orphelins, les Sora font quoi ?
Qui les a vu soutenir une personne qui ne sert pas leur intérêt ?
Des vraies femmes riches ne manquent pas au Mali oh, qui les connait.
Un mauvais comportement se paie toujours MJD ou pas.
Et même demain si elles nous insultent, elles vont mordre la poussière.
Les maliens ne jugent pas les Sora, ils s’en foutent mais ne leur demander d’aller à leur soirée de djoto ko patriotisme.
Mali Jolies Dew

 







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Le mariage d’Helena de la série Pod et Marichou
Le mariage d’Helena de la série Pod et Marichou
Wally Seck primé : Sokhna Aidara explose de joie pour son homme
Wally Seck primé : Sokhna Aidara explose de joie pour son homme
Décès de Serigne Bassirou Bara Mbacké – Balla Gaye 2 : « sama lép dém na… »
Décès de Serigne Bassirou Bara Mbacké – Balla Gaye 2 : « sama lép dém na… »
Ya Awa, un diamant rare
Ya Awa, un diamant rare