Dialogue national : Aly Ngouille Ndiaye déclare que le 21 novembre prochain, il y aura la première réunion de concertation
Dialogue national : Aly Ngouille Ndiaye déclare que le 21 novembre prochain, il y aura la première réunion de concertation

Dialogue national : Aly Ngouille Ndiaye déclare que le 21 novembre prochain, il y aura la première réunion de concertation

Dialogue national : Aly Ngouille Ndiaye déclare que le 21 novembre prochain, il y aura la première réunion de concertation
Copyright © Senemedia.com


Récemment vous avez annoncé la relance du dialogue politique, notamment avec les partis de l’opposition. Où en êtes-vous ?

Dans le courant du mois de novembre, en principe le 21, nous allons avoir la première réunion de concertation avec les partis politiques légalement constitués et la société civile, pour discuter du processus électoral et de tout autre sujet que les partis politiques jugeront utiles à mettre sur la table.

 

Est-ce que les préoccupations des opposants seront prises en compte ?

Absolument ! C’est ça le sens de la discussion.

 

Que comptez-vous faire, si toutefois les partis de l’opposition boycottent la rencontre ?

En tout cas, on va tenir la réunion et nous invitons tout le monde. Malheureusement, vous savez comment cela se passe dans les réunions au Sénégal. On ne peut pas forcer quelqu’un à assister à une rencontre. Mais nous sommes en train de discuter avec tous les leaders d’opinion et je pense qu’ils participeront.

 

Que pensez-vous de ceux qui disent que le régime veut écarter Khalifa Sall, qui est un candidat potentiel pour la prochaine élection présidentielle ?

Ceux qui l’accusent, c’est peut-être ceux qui pensent que c’est ça. Mais Khalifa Sall, personnellement, je ne l’ai jamais entendu déclarer sa candidature.

 

Où sont les retrouvailles annoncées entre Wade et Macky ?

Je n’en sais strictement rien.

 

Comment se porte l’APR dans le département de Linguère ?

L’APR se porte très bien dans le département de Linguère. Nous gagnons très bien les élections. En 2019, notre objectif, c’est d’avoir les meilleurs résultats du Sénégal. Aux dernières élections, nous étions quatrièmes derrière Kanel, Matam et Podor. Il faut qu’on relève le défi pour qu’aux prochaines élections, qu’on soit premier.

 

Quelles sont les mesures qui seront prises pour améliorer la sécurité des personnes et de leurs biens ?

Le président de la République a autorisé beaucoup d’investissements pour la police, l’administration territoriale et pour les sapeurs-pompiers dès 2018. Il y a, d’abord, un programme important qui avait démarré. Mais un nouveau programme viendra renforcer ces différents engagements et président. Nous pensons qu’avec cela, la sécurité sera fortement renforcée.

 

Nous sommes à quelques jours du Magal de Touba. Est-ce que l’Etat a pris toutes les mesures pour un bon déroulement de ce grand rendez-vous religieux ?

Vous savez que le Magal est un événement exceptionnel qui regroupe des millions de personnes en l’espace de trois ou quatre jours, pour l’essentiel. Le gouvernement du Sénégal, depuis 2012, a entrepris d’importants investissements pour prendre en charge les activités du Magal. Nous sommes dans cette même dynamique. Cette 134ème édition sera bien sécurisée. En tout cas, on a pris toutes les dispositions pour qu’il n’y ait pas de problème d’eau et d’électricité.

 

Vous procédé, ce week-en, à la remise d’attestations d’assurance à 132 conducteurs de « moto-jakarta » de Dahra et de Linguère. Pouvez-vous nous dire ce qui sous-tend ce geste ?

Pendant la campagne électorale, j’avais reçu les conducteurs de « Moto-Jakarta » de Linguère et de Dahra, principalement ceux qui s’adonnent au transport. J’avais promis de leur donner un coup de main pour l’immatriculation de leurs motos et également leur délivrer des attestations d’assurance. On s’est entendu avec l’assureur qui est à Dahra. J’ai payé trois mois d’assurance et je leur ai expliqué ce qu’ils doivent faire pour pouvoir assurer le relais au-delà des trois mois. Je vais également prendre des dispositions, dans les prochains jours, pour que toutes ces motos soient immatriculées par des plaques visibles et on a recensé environ 140 motos.

 

(Source EnQuête)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Libération du député-maire de Dakar Khalifa Ababacar Sall
Libération du député-maire de Dakar Khalifa Ababacar Sall
Macky Sall sur le Dialogue national
Macky Sall sur le Dialogue national
Audition du député-maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall à Rebeuss
Audition du député-maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall à Rebeuss
Présidentielle 2019 : Tivaouane assure un deuxième mandat à Macky Sall
Présidentielle 2019 : Tivaouane assure un deuxième mandat à Macky Sall