Macky Sall rétablit les chefs de village dans leurs droits
« Chaque chef de quartier et délégué de quartier recevra une indemnité mensuelle de 50.000 FCFA »

Macky Sall rétablit les chefs de village dans leurs droits

« Chaque chef de quartier et délégué de quartier recevra une indemnité mensuelle de 50.000 FCFA »
Copyright © Senemedia.com


Le Président de la République Macky Sall a décidé de rétablir les délégués de quartier et les chefs de village dans leurs droits, en ce qui concerne les indemnités qui leur étaient versées. C’est l’ancien gouverneur Maham Diallo, président du Conseil National des Sages Républicains qui l’a annoncé ce week-end à Tivaouane. Selon lui, le délégué de quartier et le chef de village constituent le dernier maillon du commandement territorial. Ils sont à la fois les représentants du maire et les délégués du président de la République comme le sont le Sous-Préfet, le Préfet et le Gouverneur de région. Il s’y ajouter la forte ambition du président de la République de régler les inégalités dans ce pays. C’est pourquoi, il a décidé d’uniformiser le paiement des salaires des chefs de village et des délégués de quartier. Une commission est actuellement en train de finaliser le dossier.

D’ailleurs, la mesure est entrée en vigueur à Dakar et Rufisque. Chaque chef de quartier et délégué de quartier recevra une indemnité mensuelle de 50.000 FCFA et des rappels sont même prévus. Ces informations ont été tenues à Tivaouane à l’occasion de l’installation de l’antenne départementale du Conseil national des sages républicains, à l’invitation du maire Mamadou Diagne Sy Mbengue, par ailleurs directeur général de l’Institut de prévoyance Retraie au Sénégal (Ipres). Selon Maham Diallo, Diagne Sy Mbengue a eu la générosité de remettre au conseil national l’ensemble de l’organisation scientifique de l’association des retraités, qu’il avait contribué à mettre en place. Dans l’enthousiasme et l’effervescence humaine et après des échanges fructueux, les personnes du troisième âge du département ont exprimé leur volonté d’intégrer le Conseil national, à travers le conseil départemental des sages républicains et faire en sorte que le président puisse être réélu dès le premier tour en 2019. Il faut rappeler que le président Macky Sall avait supprimé dès son arrivée au pouvoir les émoluments que son prédécesseur, Me Wade, avait accordés aux chefs de l’Etat et repris leurs véhicules de fonction.

 

(Source L’As)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Libération du député-maire de Dakar Khalifa Ababacar Sall
Libération du député-maire de Dakar Khalifa Ababacar Sall
Macky Sall sur le Dialogue national
Macky Sall sur le Dialogue national
Audition du député-maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall à Rebeuss
Audition du député-maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall à Rebeuss
Présidentielle 2019 : Tivaouane assure un deuxième mandat à Macky Sall
Présidentielle 2019 : Tivaouane assure un deuxième mandat à Macky Sall