Nomination d'Aliou Sall : la main invisible de Madani Tall
Le frère du président de la République a été nommé grâce à l'intervention du Khalife de la famille Tall

Nomination d

Le frère du président de la République a été nommé grâce à l'intervention du Khalife de la famille Tall
Copyright © Senemedia.com


Fin de suspense autour de la nomination de Aliou Sall. « L’As » est en mesure de dire qu’il s’agit bien de Aliou Sall, frère du chef de l’Etat et maire de Guédiawaye qui a été nommé directeur général de la Caisse de dépôts et de consignation.

En réalité, Aliou Sall attendait sa nomination depuis belle lurette. Mais son frère hésitait à la matérialiser au risque d’alimenter encore dans les chaumières l’installation progressive d’une dynastie. Seulement, il ne pouvait en être autrement puisqu’Aliou Sall ne voulait pas lâcher prise lorsqu’il a été proposé tête de liste de Benno à Guédiawaye en contrepartie, il fallait lui faire des propositions concrètes. Avec la levée de boucliers que le choix du maire de Guédiawaye comme tête de liste Benno avait suscitée, Macky Sall avait contraint Aliou Sall et Abdoulaye Thimbo à renoncer à être investis respectivement à Guédiawaye et Pikine. Au début, Aliou Sall avait voulu opérer un forcing à l’image de la mairie de Guédiawaye. Il a donc fallu l’intervention de Thierno Madani Tall et d’un autre proche du chef de l’Etat pour rapprocher les deux positions. Il était alors convenu que Aliou Sall soit nommé président de Conseil d’administration à l’instar de Abdoulaye Thimbo, Pca de l’Anpej. Seulement, depuis lors la décision tardait à tomber.

Aliou Sqll avait fait comprendre à son frère que personne de la famille Sall n’avait obtenu un décret de nomination depuis son arrivée au pouvoir et qu’il s’est battu tout seul pour gagner la mairie de Guédiawaye. Quid de la levée de boucliers de l’opinion ? Les médiateurs ont expliqué au président que l’opposition va toujours râler en toute circonstance et qu’à l’instar de Mansour Faye, membre fondateur de l’Apr, Aliou Sall, responsable à Guédiawaye qui gagne constamment des élections. En somme, les deux proches du Président ont obtenu du chef de l’Etat, l’accord de principe de nommer son frère à un poste de Président du conseil d’administration pour compenser sa renonciation à son siège. C’est finalement à la tête de la direction de la Caisse de dépôt et de Consignation qu’il va atterrir. Une nomination qui va susciter encore des vagues, même si depuis Senghor, les chefs d’Etat qui se sont succédé à la tête du pays ont toujours siégé dans le même gouvernement, soit avec leurs frères (Léopold Sédar Senghor-Andrien Senghor, Abdou Diouf-Magued Diouf) ou leurs fils (Abdoulaye Wade-Karim Wade).

 

(Source L’AS)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Aliou Sall réactualise sa déclaration de patrimoine
Aliou Sall réactualise sa déclaration de patrimoine
Processus électoral : Aly Ngouille Ndiaye invite l’opposition au dialogue
Processus électoral : Aly Ngouille Ndiaye invite l’opposition au dialogue
Nomination : Aliou Sall invité à faire sa déclaration de patrimoine
Nomination : Aliou Sall invité à faire sa déclaration de patrimoine
Vol de courant à Thiaroye : Un mécanicien meurt électrocuté 
Vol de courant à Thiaroye : Un mécanicien meurt électrocuté