Wakhinan Nimzatt : Un peintre tué pour un téléphone
Antoine Carvalho a été poignardé parce qu'il a refusé de laisser partir son téléphone

Wakhinan Nimzatt : Un peintre tué pour un téléphone

Antoine Carvalho a été poignardé parce qu'il a refusé de laisser partir son téléphone
Copyright © Senemedia.com


Le 1er septembre, vers 22 h, les éléments du poste de Police de Wakhinane ont été avisés par les sapeurs pompiers de ce qu’un individu venait d’être mortellement poignardé au « Marché bou bess » de Guédiawaye. Le Procureur de la République a été aussitôt avisé et des policiers ont été dépêchés sur les lieux. L’enquête de voisinage menée a permis d’identifier la victime, Espérance Antoine Carvalho. La Police a aussi pu avoir les identités des suspects, Assane Sow et Samba Doumbia. Instruction est donnée à la Brigade de Recherches d’interpeller les mis en cause. Les investigations ont porté leurs fruits en un temps record et vers 00 h 30 l’un des présumés meurtriers est arrêté à Guédiawaye et l’autre à Tivaouane Peulh chez une de ses sœurs. Ce dernier était porteur de deux cornets de chanvre indien.

Au moment des faits, révèlent des sources proches de l’enquête, le défunt était accompagné de deux de ses frères. Tous peintres en bâtiment, ils revenaient d’un chantier et avaient donné rendez-vous à un autre de leurs frères au « Marché bous bess ». Ne l’ayant pas trouvé sur les lieux, Carvalho l’a appelé au téléphone. C’est en ce moment que Sow et Doumbia, qui sortaient d’un bar où ils avaient pris quelques verres, se sont attaqués à lui. Devant son refus persistant de se laisser dépouiller, Assane Sow lui a assené un coup de couteau à la poitrine. Assane a reconnu les faits et dit n’avoir jamais séjourné en prison, contrairement à Doumbia, qui a déjà fait 15 jours de détention pour usage collectif de chanvre indien. Ils ont été conduits, hier, devant le Procureur pour vol en réunion suivi de meurtre.

 

 

(Source L’AS)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Cour d'appel : comment la mafia opérait pour libérer des détenus, réduire des peines
Cour d
Hôpital de la Paix Ziguinchor : Les travailleurs décrètent un mot d’ordre de grève illimité
Hôpital de la Paix Ziguinchor : Les travailleurs décrètent un mot d’ordre de grève illimité
Détournement aux Affaires étrangères : A. Wone revient devant le tribunal
Détournement aux Affaires étrangères : A. Wone revient devant le tribunal
C'est l'histoire du jour : Yoro Ba assène un coup de couteau à son voisin et le tue
C