L'expulsion de Kémi Saba, une mesure salutaire pour le Sénégal
L'activiste français d'origine béninoise était devenu une menace pour la stabilité du pays

L

L'activiste français d'origine béninoise était devenu une menace pour la stabilité du pays
Copyright © Senemedia.com


Voilà plusieurs années déjà, que l'activiste Stelio Capo Chichi alias Kémi Séba a élu domicile au Sénégal, sans doute pour la liberté que lui offrait notre pays, avec sa réputation d'ilôt de démocratie en Afrique. Voilà malheureusement autant d'années que, se croyant tout permis, Kémi Seba multiplie les provocations, dont le billet de 5000 francs Cfa brûlé publiquement n'est qu'un des derniers. Et pas le moindre puisqu'après avoir échappé à une inculpation pour cet acte, le français connu pour ses propos racistes et anti-blanc s'est attaqué à de nombreux chefs d'Etat africains. Sa présence au Sénégal devenait donc une menace pour notre stabilité, nos institutions. 
Il est donc normal que le ministre de l'Intérieur, garant de la stabilité de notre pays et de la bonne marche de nos institutions, prenne sur lui la décision de l'expulser du Sénégal. Kémi Séba pourra continuer ses activités de sédition en France, son pays de nationalité. Puisque bienque rejetant la France, Kémi Séba n'en a pas moins choisi la nationalité. L'une de ses multiples contradictions, puisqu'il a préféré la langue française eu Fon, sa langue maternelle.

 

Abdoulaye NDIAYE







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Air Sénégal commande deux A330neo au Salon aéronautique de Dubaï
Air Sénégal commande deux A330neo au Salon aéronautique de Dubaï
Crise au comité ad hoc sur la levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall
Crise au comité ad hoc sur la levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall
Levée de l’immunité parlementaire de député-maire de Dakar
Levée de l’immunité parlementaire de député-maire de Dakar
Abdoulaye Wade sur le changement de nom de l’AIBD
Abdoulaye Wade sur le changement de nom de l’AIBD