Retrait des cartes : les sénégalais de France et d'Espagne dans l'inquiétude
Entrer en possession de sa pièce d’identité n’est pas seulement un problème qui touche les nationaux au pays

Retrait des cartes : les sénégalais de France et d

Entrer en possession de sa pièce d’identité n’est pas seulement un problème qui touche les nationaux au pays
Copyright © Senemedia.com


Entrer en possession de sa pièce d’identité n’est pas seulement un problème qui touche les nationaux sur le territoire national. Dans deux grandes circonscriptions extérieures, les cartes se font désirer.

Les Législatives de dimanche prochain sont parties pour battre des records de contestations avec les cafouillages dans l’enrôlement, la confection et la distribution des cartes d’identité biométrique qui servent concomitamment de cartes d’électeur. Les électeurs résidant au Sénégal ne sont pas les seuls confrontés à cette problématique détention des cartes.

En Espagne, la situation est aussi critique d’après une source proche des services consulaires du Sénégal à Madrid. 30332 concitoyens ont  été enrôlés par les commissions qui se sont chargées des Sénégalais de l’extérieur, mais, note notre interlocuteur ? ‘‘Il y a seulement 28134 compatriotes sur les listes envoyées par la Direction générale des élections’’. Soit un manquant de 2198 personnes dont on ne sait si ce ne sont des rejets ou des pertes de dossier. ‘‘Nous n’avons aucune information sur ces cas’’, poursuit-il. Un gap inexplicable doublé d’un autre puisqu’à la réception, sur les 28134, seules 24012 personnes ont reçu leurs sésames soit 4122 qui sont sur le carreau. En tout, 6320 Sénégalais d’Espagne ne  vont probablement pas  prendre part au scrutin dans trois jours, ce dimanche. Même si ‘‘un taux de retrait de 80%’’ pour ces 24012 cartes, a été noté,  la source d’avancer  que des régions traditionnellement très impliquées dans le vote sont desservies dans la distribution des cartes d’électeur. Ainsi 975 compatriotes à Almeria dans le sud, 540 en Murcie, et 600 autres à Valence  attendent d’entrer en possession de leurs pièces d’identification.

En France aussi

Quinze députés de la diaspora sont à élire pour ces élections législatives. Une nouveauté qui a fait passer le nombre de représentants à l’Hémicycle à 165. L’Europe compte deux des huit circonscriptions à l’étranger. La France, incluse dans la circonscription Europe de l’Ouest, du Centre et du Nord, comptera deux représentants. ‘‘Les pays accueillant des ressortissants sénégalais dont le nombre est égal ou supérieur à 40 mille électeurs, comme la France, se verront affecter d’office deux députés à l’issue des prochaines législatives sénégalaises prévues le 30 juillet’’, avait déclaré le directeur de communication de la DGE, Bernard Casimir Cissé. Les remous concernent donc naturellement les ressortissants Sénégalais dans l’Hexagone. A l’image des vidéos circulant sur la toile, la situation n’est pas des plus reluisantes. Dans la capitale, fait savoir un autre interlocuteur proche du ministère des affaires étrangères, le taux de retrait est très loin de la moyenne puisque ‘‘10 mille cartes ont  été retirées sur 42 mille inscrits’’ que compte la France. Soupçonnant des manœuvres partisanes des autorités, les représentants de l’opposition ont tout simplement empêché l’installation de commissions de distribution dans les fiefs ‘‘apéristes’’ de Mantes-la-Jolie et de Mureaux, avance notre source.







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

ALGERIE : UN SENEGALAIS TUE ET ENTERRE DANS UN CHANTIER
ALGERIE : UN SENEGALAIS TUE ET ENTERRE DANS UN CHANTIER
NAUFRAGE DU JOOLA : LA JUSTICE FRANÇAISE ENTERRE DEFINITIVEMENT LE DOSSIER
NAUFRAGE DU JOOLA : LA JUSTICE FRANÇAISE ENTERRE DEFINITIVEMENT LE DOSSIER
TRAFIC DE CIGARETTES : UNE SENEGALAISE CACHAIT 40 CARTOUCHES SOUS SA…ROBE
TRAFIC DE CIGARETTES : UNE SENEGALAISE CACHAIT 40 CARTOUCHES SOUS SA…ROBE
BRAS DE FER ENTRE AFRICAN PETROLEUM DE FRANK TIMIS ET L’ETAT DU SENEGAL
BRAS DE FER ENTRE AFRICAN PETROLEUM DE FRANK TIMIS ET L’ETAT DU SENEGAL