Incendie du marché de Diourbel : Le sapeur Waly Diop périt en sauvant une vie 
L'incendie du marché de Diourbel a fait une victime parmi les sapeurs pompiers

Incendie du marché de Diourbel : Le sapeur Waly Diop périt en sauvant une vie 

L'incendie du marché de Diourbel a fait une victime parmi les sapeurs pompiers
Copyright © Senemedia.com


 "Jusqu’à ton dernier souffle tu t’es appliqué à justifier la noble et chère devise (sauver ou périr). Tu as combattu les flammes jusqu’à extinction avant de partir’’. Cette phrase lâchée par  le commandant  de la Brigade de la 22e compagnie d’incendie et de secours de Diourbel, lors de la cérémonie de levée du corps à la morgue de l’Hôpital régional Heinrich Lübke, témoigne l’engagement du sapeur-pompier Waly Diop. Ce soldat du feu promu Sergent-chef le 01 juillet 2017, a péri vendredi dernier lorsqu’il sauvait un enfant lors de l’incendie survenu au marché Ndoumbé Diop de Diourbel. Il est mort par électrocution après avoir extrait le jeune homme perdu dans l’obscurité. Mais, c’est en sortant des lieux, qu’il a été électrocuté par un fil électrique. Ses collègues ne s’étaient aperçus de rien avant d’être informés par un commerçant. "C’est à la fin des opérations qu’on nous a signalés un homme tombé à terre.  Quand je suis arrivé sur les lieux, j’ai constaté que c’était un de nos éléments. Nous  avons tenté de le réanimer  dans l’ambulance mais notre tentative est restée infructueuse. Nous l’avons ensuite acheminé à l’Hôpital de Diourbel où il a rendu l’âme quelques temps après’’, regrette le commandant de la Brigade, Médoune Diop. 
 
 Waly Diop, devenu sergent-chef le 01 juillet dernier, n’a pas eu le temps de savourer son nouveau grade avec son épouse, ses  trois enfants et les autres membres de sa famille. Il est tombé au front 13 jours après. Avant de recevoir ce grade, le sapeur-pompier avait réussi à son brevet de technicité le 15 juin 2017. Ayant intégré l’Armée sénégalaise le 01 mai 2006 et détaché par la suite au Groupement des sapeurs-pompiers pour y subir une formation initiale de base, il a gravi des échelons en un temps record de 11 ans. 
Né le 23 janvier 1984 à Sindian Wakhal Diam (Fatick) le Sous-officier Waly Diop a été inhumé hier à son village natal.
 
 
 
Mame N. FALL






Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Cour d'appel : comment la mafia opérait pour libérer des détenus, réduire des peines
Cour d
Hôpital de la Paix Ziguinchor : Les travailleurs décrètent un mot d’ordre de grève illimité
Hôpital de la Paix Ziguinchor : Les travailleurs décrètent un mot d’ordre de grève illimité
Détournement aux Affaires étrangères : A. Wone revient devant le tribunal
Détournement aux Affaires étrangères : A. Wone revient devant le tribunal
C'est l'histoire du jour : Yoro Ba assène un coup de couteau à son voisin et le tue
C