Financements occultes : Alpha Condé acteur décisif du jeu politique sénégalais ?
Le Président guinéen finance une partie de l'opposition sénégalaise, en espérant affaiblir son ennemi Macky Sall

Financements occultes : Alpha Condé acteur décisif du jeu politique sénégalais ?

Le Président guinéen finance une partie de l'opposition sénégalaise, en espérant affaiblir son ennemi Macky Sall
Copyright © Senemedia.com


Votre site Senemedia a appris de sources sûres, que le Président guinéen Alpha Condé a apporté des financements allant de 100 millions de francs à 1 milliard à de nombreux responsable de l’opposition sénégalaise. Le Président guinéen, qui a engagé une bataille d’influence contre le Sénégal, notamment sur le terrain bissau-guinéen où il tente de démettre le Premier ministre et en Gambie où il a tenté de maintenir son « gendre » Yaya Jammeh, Alpha Condé souffre de l’influence du Président Sall. Au départ, Condé accusait les autorités sénégalaises de permettre à son principal rival Cellou Dalein Diallo ses va-et-vient dans la capitale sénégalaise et d’y tenir des réunions tendant à le déstabiliser. Les assurances répétées du Président Sall contre les « chimères ethnicistes » de son homologue guinéen n’ont pas suffi à le convaincre. Depuis plusieurs mois, Alpha Condé a décidé d’apporter un soutien financier conséquent à ses amis. Un des candidats les plus en vue dans la capitale sénégalaise a ainsi reçu une première tranche de 500 millions de francs pour la bataille. 

 

Un autre leader de la même coalition, ancien Premier ministre, avait lui viré des fonds importants en Guinée, sous le prétexte d’investissements dans des mines, dans l’espoir de pouvoir rapatrier ces fonds, objets d’un vieux contentieux, par des mules qui traverseraient la frontière. L’opération, ébruitée, a été stoppée il y a six mois.
Les services de renseignement avaient été mis au courant du convoi, à Dakar, de 50 Pick Up Toundra, commandés via une société contrôlée par le fils d’un leader de parti ancien Premier ministre. Les services des Douanes sénégalaises ont été mises au courant, et c’est pourquoi l’affaire n’a pas connu de suite. Le candidat s’est contenté de son vieux parc auto pour battre campagne. Un autre petit candidat, lui aussi connu pour ses amitiés avec Condé, qu’il appelle « Papa », fait preuve d’une santé financière surprenante, avec ses nombreuses grosses cylindrées qu’il aligne avec fierté. Mais au courant des manœuvres de son homologue guinéen, le Président Sall, qui avait décidé de ne rien faire face à « des manœuvres qui ne mèneront à rien », aurait décidé au dernier moment d’évoquer ces questions en Allemagne, « et de face ». « S’il vous voulez du Séckou Touré-Senghor, je suis prêt », lui aurait vertement déclaré le Président sénégalais. Ce que redoute le plus Alpha Condé, c’est que Dakar ait son mot à dire sur ses intentions de modifier la Constitution guinéenne pour briguer un second mandat.  

 

 A. FALL







Commentaires (1)

1.
fall
il ya 4 moiss
Un tissu de mensonges de gens qui cherchent à nuire le Sénégal et la guinée
Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Assassinat de Norbert Zongo : Le frère de Blaise Compaoré arrêté à Paris
Assassinat de Norbert Zongo : Le frère de Blaise Compaoré arrêté à Paris
Gambie : Yahya Jammeh « traduit en justice »
Gambie : Yahya Jammeh « traduit en justice »
Attentat de Las Vegas : le bilan monte à plus de 50 morts
Attentat de Las Vegas : le bilan monte à plus de 50 morts
Le Nigéria secoué par des saisies d'armes en provenance de Turquie
Le Nigéria secoué par des saisies d