Le quinqua se suicide en se coupant les veines : il laisse une lettre d'excuse à sa famille
Le rufisquois déclare qu'il aurait souhaité mourir autrement qu'en se suicidant.

Le quinqua se suicide en se coupant les veines : il laisse une lettre d

Le rufisquois déclare qu'il aurait souhaité mourir autrement qu'en se suicidant.
Copyright © Senemedia.com


Encore un cas de suicide à Rufisque. Mame Guereume Gueye, la cinquantaine révolue, a été retrouvé mort dans sa chambre, à Dangou Nord. Des témoignages recueillis sur les lieux du drame, sa sœur tombée sur la scène, a ameuté le reste de la famille encore au lit. Le voisinage s’empare de la nouvelle qui, comme une traînée de poudre, a fait le tour des zones environnantes. Une foule immense se forme dans différentes rues de ce paisible quartier de Rufisque Nord : voisins, parents et autres curieux viennent s’enquérir de la situation. Sur place, les supputations s’emballent, tout le monde y allant de son commentaire. Du côté de la famille éplorée, tous étaient inconsolables et personne n’a voulu s’adresser à la presse.

Alertés, les hommes du commissaire Diédhiou se mettent en branle et sécurisent la scène du drame, en attendant la police scientifique, dont les éléments se pointent vers 13 heures. Après plus heure d’œuvre, l’ambulance des sapeurs-pompiers arrive à bord de laquelle est embarquée la dépouille. Les femmes tombent en transe, personne n’a pu se retenir. D’après les premiers éléments de l’enquête, il s’agit d’un suicide. Sur place, des tessons de bouteille tachetés de sang, une chaise et une bombonne de gaz. Il se serait égorgé après s’être tailladé le bras et la jambe. Pour le moment, le mystère est total sur les mobiles de son acte, d’autant qu’il jouissait de toutes ses facultés mentales et qu’il ne lui était connu aucune maladie pouvant le pousser à mettre fin à ses jours.

« Beaucoup ont réussi grâce à son soutien », lance une dame assise devant sa maison face au domicile du défunt. « Il a fait les beaux jours de l’Asc Lébou-Gui. Excellent footballeur, il a marqué son époque dans le championnat national populaire », ajoute un jeune qui se dit neveu du disparu. « Pas plus tard qu’avant-hier, il m’a dépassé, accompagnant, comme d’habitude, sa mère qu’il aidait dans les travaux champêtres. De son vivant, il était toujours à côté de sa maman », témoigne une voisine.

 

 

(Source Observateur)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Pape Samba Mboup vers des déballages qui risquent de faire mal à Wade
Pape Samba Mboup vers des déballages qui risquent de faire mal à Wade
Avis du Conseil constitutionnel : plus de 700 000 électeurs repêchés
Avis du Conseil constitutionnel : plus de 700 000 électeurs repêchés
Age, santé, pouvoir : mais pourquoi Abdoulaye Wade se prévaut-il d'une telle arrogance ?
Age, santé, pouvoir : mais pourquoi Abdoulaye Wade se prévaut-il d
Cité Claudel : une étudiante tombe du 4ème étage et meurt
Cité Claudel : une étudiante tombe du 4ème étage et meurt