Amadou Ba : « Je crois qu’à 93 ans, on est en droit de rêver »
La tête de liste de la coalition présidentielle à Dakar a raillé l'ancien Président sur son rêve de victoire.

Amadou Ba : « Je crois qu’à 93 ans, on est en droit de rêver »

La tête de liste de la coalition présidentielle à Dakar a raillé l'ancien Président sur son rêve de victoire.
Copyright © Senemedia.com


Les propos de l’ancien président Abdoulaye Wade qui a promis de battre la coalition au pouvoir lors des prochaines Législatives, ne sont pas tombés dans l’oreille d’un sourd. Hier, à l’occasion de sa visite de proximité auprès des populations des Parcelles Assainies, Amadou Ba lui a apporté la réplique. Dans la foulée, il n’a pas manqué de railler le Pape du Sopi. « Je crois qu’il rêve. Et je pense qu’93 ans, on est en droit de rêver. Je pense qu’entre 2009 et 2012, les Sénégalais se souviennent des difficultés qu’ils ont endurées sous son régime », affirme-t-il avant de dénoncer la volonté de l’opposition d’instrumentaliser le leader de la coalition Wattu Senegaal. « Je pense aussi que c’est vraiment dommage que l’opposition n’ait d’autres alternatives que de faire appel à un ancien président de la République pour s’en sortir. 70% de la population a moins de 35 ans. Je pense que c’est aux Sénégalais de réellement analyser cette situation », soutient-il. Auparavant, c’est emmitouflé dans un grand boubou blanc que le ministre de l’Economie et des Finances est allé à la rencontre des populations de l’Unité 7 et de l’Unité 10. A cette occasion, il s’est rendu aux domiciles des principaux guides religieux du quartier pour recueillir des prières. Les marabouts ont promis de prier pour le succès de la liste conduite par Amadou Ba. C’est au pas de charge qu’il a sillonné les rues de l’Unité 7. Au menu, de chaudes poignées de main, des accolades et des salutations sous le regard des habitants du quartier. « Vous êtes une personne très polie et généreuse. Inchallah, vous serez victorieux », témoigne une vieille dame. Amadou Ba esquisse un sourire ponctué d’un « Amine ». Au loin des tams-tams résonnent. Il s’agit d’un petit rassemblement organisé par le comité électoral de l’Unité 7 en hommage au responsable apériste. Amadou Ba fait son entrée au son des percussions. Devant une foule de militants, il a promis de mettre en œuvre divers programme pour résoudre le problème d’assainissement aux Parcelles Assainies. « Nous avons décidé de faire de la visite de proximité pour constater de nous-mêmes les problèmes d’assainissement aux Parcelles Assainies. J’ai déjà pris contact par le ministre de l’Hydraulique Mansour Faye qui a envoyé une équipe à l’Unité 7. Au regard de leurs propositions, l’Etat a décidé de remplacer les deux pompes qui drainent les eaux usées à l’unité 7 avant de résoudre le problème de manière définitive », soutient-il. « Nous avons des canalisations très anciennes à Dakar. Mais il faut reconnaître que des efforts ont été faits sous Macky Sall. Depuis le conseil interministériel, toutes ces questions ont été observées. On peut affirmer que des mesures pratiques ont été prises pour régler le problème de l’Unité 7 et au point bas de l’Unité 13. Des travaux qui préfigurent ceux qui vont se dérouler dans toute la capitale », déclare-t-il.

 

(Source L’AS)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Pape Samba Mboup vers des déballages qui risquent de faire mal à Wade
Pape Samba Mboup vers des déballages qui risquent de faire mal à Wade
Avis du Conseil constitutionnel : plus de 700 000 électeurs repêchés
Avis du Conseil constitutionnel : plus de 700 000 électeurs repêchés
Age, santé, pouvoir : mais pourquoi Abdoulaye Wade se prévaut-il d'une telle arrogance ?
Age, santé, pouvoir : mais pourquoi Abdoulaye Wade se prévaut-il d
Cité Claudel : une étudiante tombe du 4ème étage et meurt
Cité Claudel : une étudiante tombe du 4ème étage et meurt