Redressement fiscal : le Dg de Tigo forcé à la démission
Diego Camberos, qui jusque-là occupait le poste, a rendu le tablier. Il a déjà rejoint un groupe installé dans le Golf.

Redressement fiscal : le Dg de Tigo forcé à la démission

Diego Camberos, qui jusque-là occupait le poste, a rendu le tablier. Il a déjà rejoint un groupe installé dans le Golf.
Copyright © Senemedia.com


L’opérateur de téléphonie Tigo cherche un Directeur général. Les entretiens sont en cours. Diego Camberos, qui jusque-là occupait le poste, a rendu le tablier. Il a déjà rejoint un groupe installé dans le Golf.

Cette démission selon Libération de ce jeudi, a surpris plus d’un. D’autant que récemment, Camberos a conduit l’un des plus grands projets du groupe, c’est-à-dire le Datacenter de Diamniadio, qu’il a présenté aux autorités.  

Les conjectures vont bon train. Dans tous les cas, ce départ intervient dans un contexte où il est question pour Millicom, maison-mère de l’opérateur, de vendre ses actifs au Sénégal. Une information démentie par le groupe.

Aussi, l’annonce de la démission de Camberos tombe alors que Tigo fait l’objet d’un redressement fiscal de 5 milliards de francs CFA. La direction des Impôts, qui a lancé un Avis à tiers détenteur, a déjà recueilli un milliard des comptes bancaires de l’opérateur de téléphonie mobile.

Mais des sources internes estiment que cette affaire n’a rien à voir avec la démission du désormais ex-Dg de Tigo.

 

SD

Sauf autorisation préalable, la reprise totale ou partielle d'un article sur ce site est formellement interdite.













DANS LA MEME RUBRIQUE

Montée de l'insécurité au Sénégal : les populations ne coopèrent pas, selon Oumar Mal Dg de la Police
Montée de l
Kaolack : 100 millions soutirés du réseau de Wari et Orange
Kaolack : 100 millions soutirés du réseau de Wari et Orange
Gestion : Khalifa Sall auditionné demain mardi
Gestion : Khalifa Sall auditionné demain mardi
Fête de l’indépendance de la Gambie : Condé boycotte, Aziz boude
Fête de l’indépendance de la Gambie : Condé boycotte, Aziz boude