Le Procureur démonte les arguments de la défense
Dans leurs plaidoiries, les avocats commis d’office ont estimé que le procès est mené à charge, que les droits de l’ancien Pr

Le Procureur démonte les arguments de la défense

L'ancien Président tchadien Hussein Habré
Copyright © Senemedia.com


Dans leurs plaidoiries, les avocats commis d’office ont estimé que le procès est mené à charge, que les droits de l’ancien président tchadien n’ont pas été respectés. Dans ses réquisitions le parquet spécial a démonté pièce par pièce les accusations des avocats commis d’office. Le parquet spécial a fustigé cet argumentaire. «Je peux vous dire que tous les droits de la défense, reconnus à Hissène Habré ont été respectés à tous les stades de la procédure. Hissène Habré comparaissait régulièrement devant les juges d'instruction, accompagné de ses avocats. Mais quand quelqu’un renonce à ses droits, qu’est-ce que l’on peut faire», a lancé Mbacké Fall.

Mbacké NDIAYE

Sauf autorisation préalable, la reprise totale ou partielle d'un article sur ce site est formellement interdite.













DANS LA MEME RUBRIQUE

Montée de l'insécurité au Sénégal : les populations ne coopèrent pas, selon Oumar Mal Dg de la Police
Montée de l
Kaolack : 100 millions soutirés du réseau de Wari et Orange
Kaolack : 100 millions soutirés du réseau de Wari et Orange
Gestion : Khalifa Sall auditionné demain mardi
Gestion : Khalifa Sall auditionné demain mardi
Fête de l’indépendance de la Gambie : Condé boycotte, Aziz boude
Fête de l’indépendance de la Gambie : Condé boycotte, Aziz boude