Le Procureur démonte les arguments de la défense
Dans leurs plaidoiries, les avocats commis d’office ont estimé que le procès est mené à charge, que les droits de l’ancien Pr

Le Procureur démonte les arguments de la défense

L'ancien Président tchadien Hussein Habré
Copyright © Senemedia.com


Dans leurs plaidoiries, les avocats commis d’office ont estimé que le procès est mené à charge, que les droits de l’ancien président tchadien n’ont pas été respectés. Dans ses réquisitions le parquet spécial a démonté pièce par pièce les accusations des avocats commis d’office. Le parquet spécial a fustigé cet argumentaire. «Je peux vous dire que tous les droits de la défense, reconnus à Hissène Habré ont été respectés à tous les stades de la procédure. Hissène Habré comparaissait régulièrement devant les juges d'instruction, accompagné de ses avocats. Mais quand quelqu’un renonce à ses droits, qu’est-ce que l’on peut faire», a lancé Mbacké Fall.

Mbacké NDIAYE







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Thiès : Guéguerre entre Talla Sylla et Idrissa Seck
Thiès : Guéguerre entre Talla Sylla et Idrissa Seck
Dialogue national : Pourquoi Me Abdoulaye Wade refuse de dialoguer ?
Dialogue national : Pourquoi Me Abdoulaye Wade refuse de dialoguer ?
Air Sénégal commande deux A330neo au Salon aéronautique de Dubaï
Air Sénégal commande deux A330neo au Salon aéronautique de Dubaï
Crise au comité ad hoc sur la levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall
Crise au comité ad hoc sur la levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall