Toumba sera extradé vers la Guinée 
L'ancien aide-de-camp du Président Dadis Camara fera face à la Justice de son pays, après son arrestation à Dakar

Toumba sera extradé vers la Guinée 

Toumba Diakité, à droite sur la photo
Copyright © Senemedia.com


Les autorités guinéennes ont finalement eu gain de cause. Et pour cause, Toumba Diakité a vu son sort scellé par la chambre d’accusation du Tribunal de Dakar, ce mardi, 10 janvier 2017, même s’il avait demandé de ne pas être livré à son pays. Le juge a décidé d’extradé l’ancien compagnon de Dadis Camara qui a réussi à passer entre les mailles du filet depuis 2009. Et il ne reste qu’au Président Sall de signer le décret. 

Toumba Diakité, ex-chef  de la garde présidentielle Guinéenne était recherché depuis sa tentative d’assassinat du sulfureux Dadis Camara dont il était le garde de corps et homme de confiance. L’homme est aussi soupçonné d’être derrière les tragiques événements survenus au stade de Conakry le 28 septembre 2009 qui avaient fait plusieurs morts et des centaines de blessés dont des cas abominables de viols. 

C’est le 17 décembre dernier que Toumba a été arrêté à Ouakam après une filature de la Section de recherches de la gendarmerie nationale sénégalaise. Pour rappel, Fatou Bensouda procureure de la CPI avait demandé aux autorités Guinéennes de traduire en justice tous les coupables de ces atrocités. C’est dans ce cadre que Toumba va répondre de ses actes. 

 

SD







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Enregistrements de Pape S. Mboup : la Section de recherche de la Gendarmerie se saisit de l'affaire
Enregistrements de Pape S. Mboup : la Section de recherche de la Gendarmerie se saisit de l
Vote : dérogation spéciale pour les journalistes et les hommes en tenue
Vote : dérogation spéciale pour les journalistes et les hommes en tenue
Ce qui a motivé l'arrestation du journaliste Mame Birame Wathie
Ce qui a motivé l
Vote avec le passeport, rejet du permis : le Conseil constitutionnel donne son ok
Vote avec le passeport, rejet du permis : le Conseil constitutionnel donne son ok