Mariages collectifs : 150 unions scellées en une journée
La communauté Layene célèbre chaque année des mariages collectifs, pour lutter contre les gaspillages et raffermir les liens

Mariages collectifs : 150 unions scellées en une journée

Le Sg de la Fédération de Dakar Abdourahmane Guèye
Copyright © Senemedia.com


Comme à l’accoutumée, à pareille période, la communauté Layenne a organisé des mariages collectifs. Samedi 7 janvier, devant le mausolée de Seydina Limamoulaye, 150 couples venus de Dakar et de l’intérieur du Sénégal ont été scellés par les autorités religieuses de cette confrérie.

La communauté Layenne a procédé samedi dernier à la traditionnelle cérémonie des mariages collectifs. Pour cette année, 150 couples venus de Dakar et de l’intérieur du Sénégal ont été unis par les autorités religieuses de cette communauté. D’après le Secrétaire général de la Fédération des layennes du Sénégal  et membre de la commission scientifique du Groupement central des Layennes, Abdourahmane Guèye Thiaw Laye, ces unions sont faites dans les règles de l’art. Autrement dit, elles reposent sur les principes de l’Islam. «Pour ces mariages qui ont été célébrés de façon collective, Seydina  Limamoulaye n’a jamais fait quelque chose de son propre chef. Tout ce qu’il dit ou ce qu’il fait est une révélation de Dieu. Donc, ces mariages ne peuvent être que de l’ordre divin. Tout ce qu’il y a d’obligation dans le mariage y est. A savoir la Sunna et le Farata.  Il y a la dot, l’aval des parents, le consentement des conjoints et la présence des témoins pour chaque mariage célébré», souligne-t-il. M. Thiaw, par ailleurs Imam à Rufisque ajoute  que la célébration de ces mariages fait partie des grands événements de la communauté Layenne. Car les fidèles en profitent pour organiser une grande Ziarra pour rendre hommage à l’actuel Khalife. A l’en croire, le Khalife Abdoulaye Thiaw Laye a toujours été le maitre d’œuvre de ces mariages bien avant qu’il soit à la tête de cette confrérie. «Il l’a fait pas seulement pour la communauté Layenne mais pour tous les guides religieux du Sénégal. Il est aimé de tous. C’est pourquoi nous avons regroupé tout le monde en une seule journée dans ce lieu symbolique où on célèbre chaque année l’appel de Seynina Limamoulaye. Chacun d’entre nous aurait bien voulu être béni par le Khalife», indique-t-il en soutenant que cette 

«Des couples d’autres confréries sont concernés»

Ziarra est la 10e édition sous l’ère du Khalife Abdoulaye Thiaw Laye.

De son côté, la présidente du Conseil national des femmes de la Fédération des Layennes, Mme Ndiémé Ndiaye ne parle pas de mariages collectifs. Elle indique que ces unions sont des rattrapages par rapport au temps. Parce que, souligne-t-elle, il y a des mariages qui avaient été programmés et qui n’ont pas pu se tenir à date échue. Aussi,  il y avait des couples dont les problèmes devraient être réglés. «Cela veut dire qu’aucun couple n’a été uni sans le consentement des concernés notamment les conjoints et leurs parents», affirme-t-elle. Et d’indiquer que ces mariages collectifs ne concernent pas seulement la communauté Layenne. «Il y a même des couples qui ne sont pas de la confrérie mais émerveillés par le geste, ils ont tenu à participer à cet événement en collaboration avec le comité chargé d’organiser la manifestation», précise Mme Ndiaye.

Faisant partie des couples célébrés en 1984, Ibrahima Mbengue  indique que ces mariages sont bénéfiques pour les personnes qui ne sont pas dans une aisance financière. Parce qu’ils ne sont pas coûteux. A l’époque, il indique qu’il n’avait donné que 3000 mille francs.

 

Pascal GUEYE

Sauf autorisation préalable, la reprise totale ou partielle d'un article sur ce site est formellement interdite.













DANS LA MEME RUBRIQUE

Fronde : Bamba Dièye perd Dieynaba Ndiaye, la seule députée qu'il avait
Fronde : Bamba Dièye perd Dieynaba Ndiaye, la seule députée qu
Le Pds commet l'impensable, il exclut Farba Senghor et Pape Samba Mboup
Le Pds commet l
Mamadou Lamine Massaly : « Karim reste et demeure le candidat du Pds »
Mamadou Lamine Massaly : « Karim reste et demeure le candidat du Pds »
Macky Sall fait le bilan de ses 5 ans face à la Diaspora
Macky Sall fait le bilan de ses 5 ans face à la Diaspora