Horoya AC : La CAF accorde une approbation exceptionnelle à l'entraîneur sénégalais
Horoya AC : La CAF accorde une approbation exceptionnelle à l'entraîneur sénégalais

Horoya AC : La CAF accorde une approbation exceptionnelle à l

Horoya AC : La CAF accorde une approbation exceptionnelle à l'entraîneur sénégalais
Copyright © Senemedia.com


La Confédération Africaine de Football (CAF) a accordé une approbation exceptionnelle à l'entraîneur sénégalais du Horoya AC, Lamine Ndiaye non détenteur d'une licence CAF A.

L'information est tombée, ce mardi matin. L'ancien sélectionneur des Lions du Sénégal pourra désormais retrouver le banc du club guinéen pour la suite des compétitions interclubs de la CAF 2020/2021. En effet, l'instance dirigeante a accordé une approbation exceptionnelle d'une saison à l'entraîneur principal du Horoya AC, Lamine Ndiaye. Ce dernier ne pouvait pas s'asseoir sur le banc en campagne afriaine, car il ne détient pas la licence CAF A. La licence UEFA est le seul diplôme qu'il détient jusqu'ici. Désormais, Lamine N’diaye va pouvoir diriger le champion de Guinée en phase de poules de la Ligue des Champions de la CAF. Une bonne nouvelle.


Pourtant, l'entraîneur du Teungueth FC, Youssouph Dabo se trouve dans la même situation, mais pour l'heure, il ne bénéficie pas de cette approbation. Son club doit disputer la phase de poules, en février. Affaire à suivre...







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Eliminatoires Afrobasket 2021 : Le calendrier des Lions dévoilé
Eliminatoires Afrobasket 2021 : Le calendrier des Lions dévoilé
FOOTBALL : MATCH À HUIS CLOS : "LA JAUGE DES 90 ACTEURS NE DEVRA PAS ETRE DEPASSEE"
FOOTBALL : MATCH À HUIS CLOS : "LA JAUGE DES 90 ACTEURS NE DEVRA PAS ETRE DEPASSEE"
CHAN : le vainqueur empochera un peu plus de 675 millions de francs CFA
CHAN : le vainqueur empochera un peu plus de 675 millions de francs CFA
Presidence CAF: Une rencontre au sommet entre responsables Ivoiriens et Sénégalais (Medias)
Presidence CAF: Une rencontre au sommet entre responsables Ivoiriens et Sénégalais (Medias)