Second retour de parquet pour Bamba Fall et camarades
Les socialistes accusés de tentative d'assassinat ont pour la deuxième fois connu un retour de parquet

Second retour de parquet pour Bamba Fall et camarades

Bamba Fall maire de la Médina
Copyright © Senemedia.com


Les choses se corsent davantage pour le maire de la Médina, Bamba Fall et Cie. Le procureur n’a pas encore fini avec eux. Car, il vient d’indiquer, un second retour de parquet, aux poulains du maire de Dakar Khalifa Sall. 

Avec ce second retour de parquet décidé par le procureur, l’édile de Médina Bamba Fall, le directeur de Cabinet de Khalifa Sall, Bira Kane Ndiaye, le chef de Cabinet du maire de Grand-Yoff Bassirou Samb, Cheikh Tidiane Sall (neveu de Khalifa Sall), Malick Kébé et  Amath Diouf, seront encore auditionnés. Mercredi, ils avaient été entendus par le procureur. Ils sont poursuivis, entre autres, pour violence, coups et blessures volontaires, tentative d’assassinat, injures publiques et destruction de bien appartenant à autrui.  

C’est suite aux incidents survenus le 5 mars 2016 dans la maison du Parti socialiste à Colobane où le Bureau politique dirigé par Ousmane Tanor Dieng tenait une rencontre pour déterminer la position du parti sur le référendum qu’une plainte a été déposée. La direction de cette formation politique visait 10 jeunes proches du maire de Dakar. Elle indiquait que  l’instigateur de cette casse ne serait personne d’autre que le lieutenant de Khalifa Sall, en l’occurrence le maire de la Médina, Bamba Fall.

Pascal GUEYE







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Abdoul Mbaye : qui sont ses hommes, ses alliés, sa stratégie, son projet
Abdoul Mbaye : qui sont ses hommes, ses alliés, sa stratégie, son projet
Le Président Macky Sall demande l'arrêt immédiat des assemblées d'investiture
Le Président Macky Sall demande l
Conditions d'incarcération de Khalifa Sall : L’administration pénitentiaire s’explique
Conditions d
Une histoire de titre foncier crée le désordre à Tivaouane Peulh
Une histoire de titre foncier crée le désordre à Tivaouane Peulh