Renouvellements: Jets de pierre et bombes à gaz s'invitent à permanence du Pds
Renouvellements: Jets de pierre et bombes à gaz s'invitent à permanence du Pds

Renouvellements: Jets de pierre et bombes à gaz s

Renouvellements: Jets de pierre et bombes à gaz s'invitent à permanence du Pds
Copyright © Senemedia.com


Les activités de la commission nationale de vente et de renouvellement des structures du Parti démocratique sénégalais démarrent ce lundi, sur instruction de Me Abdoulaye Wade. La rencontre a été émaillée par quelques scènes de violence.

En effet, des jets de pierre ont été essuyés dès l'entame des travaux. Les partisans de Bara Gaye ont été indexés par certains militants. Ils ont perturbé la cérémonie d’ouverture, en prenant le  micro et réclamant la présence de Bara Gaye. Des bombes lacrymogènes seront pulvérisés, des chaises endommagées et quelques jets de pierre essuyés.


Mais, la rencontre s’est poursuivie quelques dizaines de minutes plus tard. «La presse est venue faire un travail d’information. Je lui présente nos excuses. Si vous avez subi des dommages, je vous prie d’en informer le parti», a indiqué Doudou Wade, le président de séance.


Les travaux se poursuivent au moment nous écrivons ces lignes. Les responsables du renouvellement ont renseigné que la carte de membre reviendra à 200francs Cfa à tout militants désirant acquérir la carte.







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Procès de l'attentat de la Terrasse à Bamako: «Ibrahim 10» et Sadou Chaka condamnés à mort
Procès de l
Gamou 2020: Macky Sall présente ses condoléances aux 16 personnes décédées dans un accident
Gamou 2020: Macky Sall présente ses condoléances aux 16 personnes décédées dans un accident
Laurent Gbagbo sur la présidentielle : “Ce qui nous attend, c’est la catastrophe”
Laurent Gbagbo sur la présidentielle : “Ce qui nous attend, c’est la catastrophe”
Un homme interpellé près d’une église à Sartrouville après avoir voulu «faire comme à Nice»
Un homme interpellé près d’une église à Sartrouville après avoir voulu «faire comme à Nice»