Mbour / Escroquerie : Moussa Diop se fait passer pour un courtier et empoche 450.000 Fcfa
Mbour / Escroquerie : Moussa Diop se fait passer pour un courtier et empoche 450.000 Fcfa

Mbour / Escroquerie : Moussa Diop se fait passer pour un courtier et empoche 450.000 Fcfa

Mbour / Escroquerie : Moussa Diop se fait passer pour un courtier et empoche 450.000 Fcfa
Copyright © Senemedia.com


Moussa Diop a du toupet. Locataire dans une maison, il s'est fait passer pour le courtier des lieux. Un jour, il reçoit la visite de Serigne Khass Mbacké Gueye qui cherchait un appartement pour sa deuxième femme.

Moussa Diop lui fait visiter l'appartement tout en lui disant qu'il y avait des rénovations à effectuer. Ils tombent d'accord sur la somme de 150.000 Fcfa par mois. Il demande une caution de trois mois. Le marabout lui remet 300.000 Fcfa. Le lendemain, le courtier lui envoie un message pour lui signifier de verser le reste de la somme. Il s'exécute.

Jusque-là, tout semble clair. Mais, quelques jours plus tard, la femme de Khass se rend à l'appartement afin de voir l'évolution des travaux. Mais rien n'a été fait. Étonnée, elle mène son enquête jusque chez le propriétaire de la maison. Il se rend compte que l’homme n’a rien à avoir avec la société de courtage qu’il disait représenter, pis que la maison ne lui a été jamais confiée.

Moussa Diop, en ce moment se la coule douce à Saly. Laissant derrière lui sa maman et ses deux épouses. Il a fait face au juge du tribunal de grande instance de Mbour pour abus de confiance.

Diop avait fait le même coup à Issakha Barry

Devant le tribunal, le faux courtier prétend ne pas connaître Issakha Barry. Mais reconnaît avoir reçu 450.000 frs de la part de Khass. Mais qu'il a remis les sous au gardien de l'immeuble afin qu'il le donne au propriétaire de la maison.

Khass a demandé la restitution de ses 450.000 Fcfa et un dommage et intérêts de 500.000, soit 950.000 Fca.

Une demande que le tribunal lui a accordée tout en condamnant Moussa Diop à 6 mois de prison ferme.







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Procès de l'attentat de la Terrasse à Bamako: «Ibrahim 10» et Sadou Chaka condamnés à mort
Procès de l
Gamou 2020: Macky Sall présente ses condoléances aux 16 personnes décédées dans un accident
Gamou 2020: Macky Sall présente ses condoléances aux 16 personnes décédées dans un accident
Laurent Gbagbo sur la présidentielle : “Ce qui nous attend, c’est la catastrophe”
Laurent Gbagbo sur la présidentielle : “Ce qui nous attend, c’est la catastrophe”
Un homme interpellé près d’une église à Sartrouville après avoir voulu «faire comme à Nice»
Un homme interpellé près d’une église à Sartrouville après avoir voulu «faire comme à Nice»