Thiès : le SAES observe un mot d’ordre de grève
Thiès : le SAES observe un mot d’ordre de grève

Thiès : le SAES observe un mot d’ordre de grève

Thiès : le SAES observe un mot d’ordre de grève
Copyright © Senemedia.com


La coordination du Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (SAES) du campus de Thiès a entamé jeudi une nouvelle grève de 48 heures après une semaine de mouvement, a appris l’APS.

Par ce mot d’ordre, la coordination demande à ses militants du campus de Thiès de surseoir à toute participation aux activités pédagogiques que sont les cours, les soutenances et délibérations, ainsi qu’aux activités administratives et réunions, indique-t-il dans un communiqué.

En mouvement depuis vendredi dernier, la coordination SAES du campus de Thiès a une plateforme revendicative en 14 points.

Parmi ceux-là, figurent la prise en charge médicale du personnel universitaire, le transfert ‘’sans délais’’ du paiement des vacataires aux établissements, le retour de la gestion des projets aux établissements.

La coordination réclame aussi le paiement des sommes qui seraient dues à ses membres, en particulier suite à des voyages d’études.

Le Syndicat souhaite aussi entrer en possession d’un espace qui devrait accueillir la maison des enseignants, tout comme il réclame la livraison des infrastructures de l’Université de Thiès.


ADI/AKS







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Procès de l'attentat de la Terrasse à Bamako: «Ibrahim 10» et Sadou Chaka condamnés à mort
Procès de l
Gamou 2020: Macky Sall présente ses condoléances aux 16 personnes décédées dans un accident
Gamou 2020: Macky Sall présente ses condoléances aux 16 personnes décédées dans un accident
Laurent Gbagbo sur la présidentielle : “Ce qui nous attend, c’est la catastrophe”
Laurent Gbagbo sur la présidentielle : “Ce qui nous attend, c’est la catastrophe”
Un homme interpellé près d’une église à Sartrouville après avoir voulu «faire comme à Nice»
Un homme interpellé près d’une église à Sartrouville après avoir voulu «faire comme à Nice»