Vol à main armée : Aly Hanne et Abdoulaye Diop écopent de 10 ans de travaux forcés
Dix ans de travaux forcés. C'est le verdict prononcé contre Aly Hanne et Abdoulaye Diop

Vol à main armée : Aly Hanne et Abdoulaye Diop écopent de 10 ans de travaux forcés

Dix ans de travaux forcés. C'est le verdict prononcé contre Aly Hanne et Abdoulaye Diop
Copyright © Senemedia.com


Dix ans de travaux forcés. C'est le verdict prononcé par la Chambre criminelle du tribunal de grande instance de Thiès contre Aly Hanne et Abdoulaye Diop, âgés respectivement de 23 ans et 29 ans, lesquels répondaient des chefs d'inculpation d'association de malfaiteurs et de vol avec usage d'armes et de véhicule. Quant à Abdoulaye Faye, 23 ans accusé lui également des mêmes faits, il a été acquitté après un séjour de 3 ans et demi en prison.

C'est dans la soirée du 17 mai 2013, vers 3h 40, que les éléments de la brigade des recherches du poste de police de Diamaguène à Mbour ont surpris aux abords d'une maison de passe deux conducteurs de motos «scooter» et «Jakarta», Aly Hanne et Abdoulaye Diop. Il seront vite maîtrisés au moment où ils s'apprêtaient à prendre la fuite. Les investigations des limiers permettront de découvrir que les deux motos en question ont été volées à Thiès et Saly. Mieux, des documents retrouvés par devers les malfaiteurs identifient la moto de marque «scooter» sous le talon d'assurance de la compagnie AXA qui porte le nom d'un certain Michel Chasserau, lequel a affirmé avoir été l'objet d'une agression commise par deux individus dans la nuit du 07 au 08 mai 2013 à la devanture de son domicile. Sur les mis en cause, les policiers découvriront un sac à dos noir contenant un couteau et divers objets dont deux cartes bancaires établies au nom de Ciré Souaré. Toujours à travers leurs enquêtes, les éléments de la brigade des recherches du poste de police de Diamaguène à Mbour appréhenderont un troisième présumé malfrat identifié sous le nom d'Abdoulaye Faye.

Si devant le juge d'instruction, Aly Hanne et Abdoulaye Diop ont reconnu les faits qui leur sont reprochés, à l'interrogatoire d'audience, ils ont réitéré les mêmes arguments en précisant, toutefois, «n'avoir jamais tué ni même blessé personne». L'avocat général, dans son réquisitoire, a demandé l'acquittement d'Abdoulaye Faye mais que soient condamnés les deux autres aux travaux forcés à perpétuité. La Chambre criminelle du tribunal de grande instance de Thiès a condamné Abdoulaye Diop et Aly Hanne à 10 ans de travaux forcés, tandis que leur compagnon d'infortune, Abdoulaye Faye, lui, a été acquitté







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Diamaguène Sicap Mbao : L'imam ratib de la grande mosquée retrouvé mort, baignant dans une mare de sang
Diamaguène Sicap Mbao : L
Tambacounda : Le « Sous-préfet » vendait de faux papiers d’état civil
Tambacounda : Le « Sous-préfet » vendait de faux papiers d’état civil
Thiaroye Wakhinane : Mystère autour du «suicide» d’un ancien gendarme de 70 ans
Thiaroye Wakhinane : Mystère autour du «suicide» d’un ancien gendarme de 70 ans
PEDOPHILIE ET DETOURNEMENT DE MINEURE AU PREJUDICE D’UNE FRANÇAISE DE 16 ANS
PEDOPHILIE ET DETOURNEMENT DE MINEURE AU PREJUDICE D’UNE  FRANÇAISE DE 16 ANS