La Douane rejette les chèques du patron de Touba Gaz
Le chèque déposé par le directeur de Touba Gaz serait relié à un compte qui n'est pas approvisionné, selon la Douane

La Douane rejette les chèques du patron de Touba Gaz

Le chèque déposé par le directeur de Touba Gaz serait relié à un compte qui n'est pas approvisionné, selon la Douane
Copyright © Senemedia.com


Épinglé vendredi dernier pour fraude douanière, le patron de Diprom, Serigne Mbacké Sèye, a sorti le chéquier pour se tirer d’affaire et passer le weekend en famille. Il établit deux chèques d’un montant global de 3,3 milliards de francs CFA : l’un de 2,8 milliards, l’autre de 500 millions.

Le premier concerne le « principal » (le montant dû à la Douane), le second représente une avance sur les pénalités de 2,8 milliards. Il espérait ainsi pouvoir recouvrer la liberté, mais c’était sans compter l’exigence des gabelous d’obtenir des chèques certifiés.

Un chèque certifié, selon wikipédia, est un chèque « dont la provision a été certifiée par la banque par apposition d’un certificat. Les fonds correspondant sont bloqués pendant huit jours par le bénéficiaire à compter de la date d’émission du chèque ».

Une exigence à laquelle Serigne Mbacké Sèye, en détention, ne pouvait satisfaire. Donc la transaction avec la Douane a échoué. Et dans ce cas, la législation stipule que le mis en cause doit payer l’intégralité de la somme réclamée (5,6 milliards de francs CFA, en l’occurrence) sous peine de se retrouver en prison.

Du coup, non seulement le patron de Touba Gaz a passé le weekend en détention à la section de recherches de la gendarmerie de Colobane, mais il risque de voir se prolonger sa détention. Sauf s’il solde totalement sa dette.

(Source : Le Quotidien)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Avance sur le produit d’un redressement de 5 milliards : Tigo verse un milliard au fisc 
Avance sur le produit d’un redressement de 5 milliards : Tigo verse un milliard au fisc 
La Senac SA poursuit trois employés qui vendaient de faux tickets de péage
La Senac SA poursuit trois employés qui vendaient de faux tickets de péage
Oumar Guèye : «C'est faux de dire que nous négocions pour le retour des bateaux russes au Sénégal...»
Oumar Guèye : «C
Emploi des jeunes : 1.5 milliard pour 650 projets et 2500 emplois directs attendus
Emploi des jeunes : 1.5 milliard pour 650 projets et 2500 emplois directs attendus