Le danseur Gallo Thiello libéré après son engagement à payer
Il serait poursuivi dans une affaire d'escroquerie portant sur un peu plus de trois millions de francs

Le danseur Gallo Thiello libéré après son engagement à payer

Il serait poursuivi dans une affaire d'escroquerie portant sur un peu plus de trois millions de francs
Copyright © Senemedia.com


Revoilà Gallo Thiéllo, dans une affaire qui n'a rien de comique et de dansant. L’artiste comédien qui était perdu de vue depuis longtemps a été interpellé et interrogé pendant plusieurs heures par la section de recherche de la Gendarmerie de Colobane. Il a été interpellé à la section recherche de la gendarmerie de Colobane à son retour de voyage. Selon des sources proches de l'enquête, l’ex danseur du Super étoile reconverti dans l’élevage de moutons où il se fait remarquer dans la vente des béliers aurait un contentieux avec un nommé Massyla Ndiaye qui le poursuivait à l’époque pour abus de confiance portant sur 3 450 000 FCFA. Argent dû après l’opération Tabaski 2014. Son face à face avec le procureur devrait permettre d’en savoir davantage sur le mobile de son arrestation. Mais aux dernières nouvelles, l'artiste a pu trouver un terrain d'entente avec la poursuite, qui a décidé de retirer sa plainte contre un engagement de payer la totalité de la somme dans la semaine à venir. A suivre donc.

SD avec SNGO

Sauf autorisation préalable, la reprise totale ou partielle d'un article sur ce site est formellement interdite.













DANS LA MEME RUBRIQUE

Pape M. Baldé et Adama Diandy condamnés: ils avaient tabassé des policiers pour libérer leurs amis interpellés
Pape M. Baldé et Adama Diandy condamnés: ils avaient tabassé des policiers pour libérer leurs amis interpellés
Le convoyeur larguait ses colis de drogue depuis le train Dakar-Bamako
Le convoyeur larguait ses colis de drogue depuis le train Dakar-Bamako
Assane Diouf prend 6 mois de prison pour avoir molesté l’époux de son ex
Assane Diouf prend 6 mois de prison pour avoir molesté l’époux de son ex
Tribunal de Dakar : la «awo»  abreuve d’injures la «niarel» et traite son mari de pédé
Tribunal de Dakar : la «awo»  abreuve d’injures la «niarel» et traite son mari de pédé