Le taximan trafiquant de drogue écope de dix ans de travaux forcés
Signane est un chauffeur de taxi qui devait convoyer un chargement de sacs contenant des sachets d'un poids de deux kilos

Le taximan trafiquant de drogue écope de dix ans de travaux forcés

Signane est un chauffeur de taxi qui devait convoyer un chargement de sacs contenant des sachets d'un poids de deux kilos
Copyright © Senemedia.com


Cheikh Signane est un chauffeur de taxi qui devait convoyer un chargement de sacs contenant des sachets d'un poids de deux kilogrammes de chanvre indien chacun. Soit un total de 296 kilos répartis en 148 sachets. Malheureusement, il sera appréhendé après avoir fait un accident au niveau de Rufisque. A la barre, il a nié connaître le contenu des sacs, de même que celui des sachets. Pour lui, il avait parlé avec son client d'origine malienne d'un transport de sacs contenant des «Thioups», autrement dit des tissus teints.

La chambre criminelle a eu la main lourde, hier, dans l'affaire qui opposait le ministère public au taximan Cheikh Signane. Ce dernier a été reconnu coupable par le tribunal qui l'a finalement condamné à une peine de dix ans de travaux forcés en plus d'une amende de cinq millions FCfa. Les faits se sont déroulés le 07 octobre 2012. Cheikh Signane avait été contacté par un Malien pour qu'il lui transporte de Diamniadio à Diamaguène des sacs contenant des tissus. Après être tombés d'accord sur le prix du trajet, le taximan part à Diamniadio prendre la marchandise. Il se gare à la station d'essence qui se trouve sur les lieux et descend prendre le repas du soir. Il laisse derrière lui le Malien, aidé par son apprenti, pour effectuer le chargement. Une fois celui-ci terminé, il prend le sens inverse, direction la banlieue dakaroise. Malheureusement pour lui, arrivé à hauteur de Castors de Rufisque, son véhicule a fait une collision avec un autre véhicule. Avant la venue des policiers pour le constat, le Malien aurait pris la poudre d'escampette. C'est le chauffeur adverse qui lui aurait fait comprendre qu'il transportait de la drogue, du fait de l'odeur qui polluait l'atmosphère. Cheikh Signane ne se fit pas répéter ces mots une seconde fois et, sans chercher à comprendre, a pris la fuite pour se réfugier à Kaffrine. Le lendemain, le chauffeur titulaire du Taxi, Pape Matar Sall, se présente dans les locaux du commissariat de Rufisque. En collaboration avec les limiers, un plan sera concocté, lequel permettra l'arrestation de Cheikh Signane. La drogue est évaluée à 296 kilos répartis en 148 sachets en plastique de deux kilos chacun. Interrogé lors de l'enquête préliminaire, Cheikh Signane persiste et signe qu'il ne savait pas que les sacs contenaient du chanvre indien mais croyait qu'ils contenaient des tissus «thioup». «A la barre, il a maintenu les mêmes déclarations. Il a été même plus prolixe car il soutient que la drogue était contenue dans des sacs. Ce qui est constant dans le dossier c'est qu'il a transporté de la drogue de Diamniadio à Rufisque où il a eu un accident», a expliqué l'avocat général. Celui-ci relève des arguments qui plaident en faveur de la connaissance par le taximan de la marchandise illégale transportée. D'abord, le poids entre sachet de «thioup» et celui de chanvre indien diffère. Ensuite, le contact d'avec son client malien était permanent comme l'atteste le relevé téléphonique. Enfin, le mode conditionnement du chanvre indien ne permet pas de le confondre avec des «thioups». Le ministère public finira par demander dans son réquisitoire 15 ans de travaux forcés et une amende de 5 millions FCfa contre l'accusé. La défense assurée par Me Ibrahima Mbengue a demandé le renvoi des fins de la poursuite de son client du fait de la légèreté des faits. Pour Me Mbengue, en effet, aucune preuve de la culpabilité de son client n'a été rapportée par le parquet. La Cour n'a pas été de son avis puisqu'elle a condamné le taximan à 10 ans de travaux forcés.

( source Le Témoin )

Sauf autorisation préalable, la reprise totale ou partielle d'un article sur ce site est formellement interdite.













DANS LA MEME RUBRIQUE

Pape M. Baldé et Adama Diandy condamnés: ils avaient tabassé des policiers pour libérer leurs amis interpellés
Pape M. Baldé et Adama Diandy condamnés: ils avaient tabassé des policiers pour libérer leurs amis interpellés
Le convoyeur larguait ses colis de drogue depuis le train Dakar-Bamako
Le convoyeur larguait ses colis de drogue depuis le train Dakar-Bamako
Assane Diouf prend 6 mois de prison pour avoir molesté l’époux de son ex
Assane Diouf prend 6 mois de prison pour avoir molesté l’époux de son ex
Tribunal de Dakar : la «awo»  abreuve d’injures la «niarel» et traite son mari de pédé
Tribunal de Dakar : la «awo»  abreuve d’injures la «niarel» et traite son mari de pédé