Drogue : le camionneur malien prend dix ans ferme
Les trafiquants avaient privilégié le Mali, devenu le principal lieux d'approvisionnement pour le chanvre indien

Drogue : le camionneur malien prend dix ans ferme

L'axe Dakar-Bamako est très surveillé par les agents des Douanes
Copyright © Senemedia.com


Le sieur Issa Sané a été attrait  devant la barre de la Chambre criminelle de Dakar, ex Cour d'Assise. L'accusé était poursuivi pour le délit de trafic international de drogue. Il avait été alpagué le 19 novembre 2011 avec 150 kg de chanvre indien dissimulé dans un camion de transport de ciment faisant la navette entre Dakar et Bamako.

L'accusé avait été arrêté par l'Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants (Orctis), à Mbao, dans la banlieue dakaroise. Il a été perdu par un coup de fil anonyme faisant état d'un intense trafic de drogue animé par des camionneurs maliens. C'est sur ces entrefaites qu'il a été interpellé. Ses acolytes, qui étaient dans de petits véhicules, ayant flairé la présence de la Police, ne se sont pas fait prier pour prendre la poudre d'escampette. Une fouille minutieuse dans le camion de l'accusé avait permis la découverte de deux blocs de chanvre indien qui affichaient à la pesée un poids total de 150 Kg. Le mis en cause bousculé de questions à l'enquête préliminaire, a nié toute implication dans cette vaste opération de trafic de drogue. Pour se disculper, il avait pointé un doigt accusateur en direction du chauffeur titulaire du camion immobilisé, un certain Amadou Djigo. Ce dernier court toujours. A l'instruction d'audience, il a réitéré les mêmes propos. Toutefois, il a légèrement varié dans ses déclarations qui ont pourtant été consignés sur procès-verbal. A l'en croire, c'est dans les locaux de l'Ocrtis que les policiers lui avait présenté les 150 Kg de drogue saisis dans son camion. Cette thèse a été battue en brèche par l'avocat général. Selon le maître des poursuites, le comportement suspect de l'accusé qui a consisté à vouloir prendre la clé des champs au moment de son arrestation, en dit long sur sa culpabilité. C'est la raison pour laquelle il a requis à son encontre une peine de 15 ans de travaux forcés et une amende de 6 millions Cfa. Finalement, la Chambre, après avoir délibéré conformément à la loi, a condamné l'accusé à 10 ans de prison et à une amende de 6 millions de francs.

S.ND

Sauf autorisation préalable, la reprise totale ou partielle d'un article sur ce site est formellement interdite.













DANS LA MEME RUBRIQUE

Pape M. Baldé et Adama Diandy condamnés: ils avaient tabassé des policiers pour libérer leurs amis interpellés
Pape M. Baldé et Adama Diandy condamnés: ils avaient tabassé des policiers pour libérer leurs amis interpellés
Le convoyeur larguait ses colis de drogue depuis le train Dakar-Bamako
Le convoyeur larguait ses colis de drogue depuis le train Dakar-Bamako
Assane Diouf prend 6 mois de prison pour avoir molesté l’époux de son ex
Assane Diouf prend 6 mois de prison pour avoir molesté l’époux de son ex
Tribunal de Dakar : la «awo»  abreuve d’injures la «niarel» et traite son mari de pédé
Tribunal de Dakar : la «awo»  abreuve d’injures la «niarel» et traite son mari de pédé