Les établissements supérieurs du privé apportent la répliquent au ministre Cheikh Oumar Anne et précisent
Les établissements supérieurs du privé apportent la répliquent au ministre Cheikh Oumar Anne et précisent

Les établissements supérieurs du privé apportent la répliquent au ministre Cheikh Oumar Anne et précisent

Les établissements supérieurs du privé apportent la répliquent au ministre Cheikh Oumar Anne et précisent
Copyright © Senemedia.com


Les établissements d’enseignement supérieur du privé n’étaient pas disposés à accueillir les bacheliers orientés par l’Etat, a fait savoir leur représentant, Jean Marie Sene, suite à la décision jeudi du ministre de l’Enseignement supérieur, Cheikh Oumar Anne d’orienter tous les nouveaux bacheliers dans les universités publiques

«Celui qui n’est pas capable de payer 2017-2018 et 2018-2019, comment peut-il prendre des engagements pour payer les frais scolaires des bacheliers de 2019. Nous avons dit, non, il faut savoir faire un break, s’arrêter et évaluer. Car l’Etat n’a pas les moyens, il n’a qu’à trouver d’autres solutions. Cela ne nous cause aucun problème, car nous existons depuis 20 ans », a dit M. Sène au micro de la Rfm.

Pour l’année 2019-2020, ce sont donc plus de 50.000 bacheliers qui doivent être orientés dans le public par l’Etat. Une décision du ministre de l'Enseignement supérieur, Cheikh Omar Anne, évoquant la volonté du gouvernement de réduire la dette qu’il doit aux universités et instituts privés. 

« Conformément à la décision du gouvernement d’orienter l’ensemble des nouveaux bacheliers 2019 dans les établissements publics de l’enseignement supérieur, à ce jour, sur les 57 130 nouveaux bacheliers, 52 221 ont déjà effectués leur inscription sur la plateforme Campusen », a déclaré M. Anne jeudi.








Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Les Eaux et Forêts saisissent 23 camions de cailcédrat et de bois de vène en Casamance
Les Eaux et Forêts saisissent 23 camions de cailcédrat et de bois de vène en Casamance
Vidéo - Abdou Karim Sall sur les déchets plastiques : " Il y a des limites d'application de la loi"
Vidéo - Abdou Karim Sall sur les déchets plastiques : " Il y a des limites d
Mfdc : Elinkine Diatta abattu au cours d'une réunion près de Karthiack
Mfdc : Elinkine Diatta abattu au cours d
Alioune Sarr et sa clique font la bamboula au Salon mondial du Tourisme
Alioune Sarr et sa clique font la bamboula au Salon mondial du Tourisme