Contrats pétrolier et gazier: Macky Sall affirme qu'il ne laissera pas le Sénégal devenir un "No Man's land"
Contrats pétrolier et gazier: Macky Sall affirme qu'il ne laissera pas le Sénégal devenir un "No Man's land"

Contrats pétrolier et gazier: Macky Sall affirme qu

Contrats pétrolier et gazier: Macky Sall affirme qu'il ne laissera pas le Sénégal devenir un "No Man's land"
Copyright © Senemedia.com


Le président de la République Macky Sall qui présidait l’atelier de mise en n’œuvre de la loi sur le contenu local dans le projets en cours dans le secteur des hydrocarbures, a déclaré, ce mardi que ce pays ne sera pas un « no man’s land » (une terre sans propriétaire).
 
« J’ai pris toutes ces précautions, parce que je veux un Sénégal prospère dans la paix, la stabilité et la cohésion nationale. Je veux un Sénégal prospère ou les droits de l’investisseur sont respectés. Ce pays ne sera pas un « no man’s land », les droits des investisseurs seront respectés, tout comme les droits nationaux seront préservés. Tout notre travail, c’est d’assurer cet équilibre permanent. Je veux un Sénégal prospère où les ressources naturelles, propriété du peuple en vertu de la Constitution profite à toutes les composantes de la Nation. Je veux un Sénégal pour tous », affirme le président Macky Sall.
 
Poursuivant son discours, il ajoute : « J’ai toujours tenu à ce que les négociations des contrats avec nos partenaires investisseurs, que le gouvernement soit assisté d’avocats et juristes consuls spécialisés de ces contrats complexes. Je suis trop conscient de l’importance de ces actes qui engagent le présent et l’avenir de notre Nation pour laisser le moindre hasard porté atteinte ses intérêts vitaux ».
 
Pour le chef de l’Etat, « ce n’est pas seulement une question de patriotisme que chaque citoyen peut réclamer à juste titre. Mais c’est aussi pour moi une obligation en tant que responsable suprême de l’Etat du Sénégal. C’est dire madames et messieurs, combien me tient à cœur la protection de l’intérêt de notre pays dans l’exploitation de ces ressources. Ma volonté, non pas par la parole, mais à travers des actes déjà posés et d’autre à venir, est de mettre notre pays à l’abri de convulsions symptomatiques de l’exploitation du pétrole et du gaz dans certains pays développé ou en développement ».







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

La relation Maroc-France bat de l’aile
La relation Maroc-France bat de l’aile
Nomination à l’Anpej : l’ancien Consul Tamsir Faye réhabilité
Nomination à l’Anpej : l’ancien Consul Tamsir Faye réhabilité
Les syndicats des travailleurs de la SDE déposent un préavis un grève
Les syndicats des travailleurs de la SDE déposent un préavis un grève
Prisons du Sénégal: les chiffres de l'aberration
Prisons du Sénégal: les chiffres de l