Des morceaux de lame de rasoir trouvés dans le pain servi aux étudiants de l'UGB
Des morceaux de lame de rasoir trouvés dans le pain servi aux étudiants de l'UGB

Des morceaux de lame de rasoir trouvés dans le pain servi aux étudiants de l

Des morceaux de lame de rasoir trouvés dans le pain servi aux étudiants de l'UGB
Copyright © Senemedia.com


On est passé à rien d'un "crime" qui peut réchauffer la crise universitaire. D'après l'étudiant Moustapha Diop, qui s'est exprimé dans un journal de la place, "des morceaux de lame de rasoir ont été découverts dans du pain servi au restaurant universitaire de l'Université Gaston Berger."  Cette malheureuse découverte, sans perdre de temps a déclenché un mouvement d’humeur de 96 heures de «Journées sans ticket», des étudiants pour manifester leur courroux.Bara Kane, le porte-parole de la Coordination des étudiants de Saint-Louis, explique dans le quotidien Kritik qu'hier,  "vers 21 heures, un étudiant du nom de Moustapha Diop s’est rendu au restaurant n°2 pour le dîner. À sa grande surprise, il est tombé sur des corps étrangers en mâchant le pain. Après vérification, il s’aperçoit que c’était des morceaux de lame. On ne sait pas s’il en a avalé ou pas. On a des photos et des vidéos qui circulent. »
[...] Ceci est un article premium réservé aux abonnés.
Pour lire l'intégralité de cet article, abonnez-vous à Senemedia à 1000 FCFA par mois






Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Le président de l'ONG Jamra menace: "si on arrête l'imam Kanté, je sors la liste des homosexuels politiques et religieux de ce pays"
Le président de l
Nouvelles des "Lions": Mbaye Niang et Mbaye Diagne de retour dans le groupe
Nouvelles des "Lions": Mbaye Niang et Mbaye Diagne de retour dans le groupe
Résolution de l'ONU contre les violences et discriminations faites aux homosexuels: le Sénégal vote l'Abstention
Résolution de l
Fass Mbao: Un ancien militaire éventre son colocataire et se livre à la police
Fass Mbao: Un ancien militaire éventre son colocataire et se livre à la police