Scandale Palais de justice: le faux Doyen des juges ciblait les banques UBA et BIS
Scandale Palais de justice: le faux Doyen des juges ciblait les banques UBA et BIS

Scandale Palais de justice: le faux Doyen des juges ciblait les banques UBA et BIS

Scandale Palais de justice: le faux Doyen des juges ciblait les banques UBA et BIS
Copyright © Senemedia.com


De nouvelles révélations dans le scandale du faux Doyen des juges du Tribunal de Dakar. Arrêté vendredi dernier, Pape Demba Sow, le présumé usurpateur d’identité, qui se faisait passer pour le juge Samba Sall, avait pour cible la Banque Islamique du Sénégal (BIS) et UBA (United Bank for Africa).

Élargi récemment de prison, après s’être passé pour un officier de la gendarmerie, le faux «magistrat », a, selon « Libération », contacté les deux banques dont les deux chefs d’agence (UBA Port et BIS Alamadies) ont été écroués dans l’affaire dite des virements frauduleux et de tentative de blanchiment d'argent sur l'axe Dakar-Abidjan, portant sur 7,5 milliards F Cfa, avec 1,700 milliard déjà volé à la Versus Bank de Côte d’Ivoire suite à un piratage .

Il les faisait croire qu’il serait prêt à accorder la liberté provisoire aux deux mis en cause notamment Babacar Ndiaye et Amadou Moctar Ndiaye, respectivement chef d’agence de la BIS des Almadies et chef d’agence de UBA Port, contre un versement. Une demande que le juge samba Sall avait refusé lors des auditions dans le fond.

Lamine N., le frère de Babacar Ndiaye, a mordu à l'hameçon et a envoyé via le transfert d’argent Wari, une bonne somme. Un autre membre de la famille de l’un des banquiers, qui est un agent de la Cellule nationale de traitement est informations des informations financières (Centif), est aussi tombé dans le traquenard.

Le journal renseigne que ce sont les deux banques qui ont finalement informé le vrai doyen des juges, Samba Sall, qui a adressé une dénonciation au parquet en vertu de l’article du Code de procédure pénale.







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

La Cour suprême apporte des précisions sur la supposée annulation de l'arrêté Ousmane Ngom
La Cour suprême apporte des précisions sur la supposée annulation de l
Le Synpics ne veut pas que le fonds d'appui soit une autre Aide à la presse
Le Synpics ne veut pas que le fonds d
Des journalistes de la 2STV agressés pendant leur travail devant le Campus de l’Ucad
Des journalistes de la 2STV agressés pendant leur travail devant le Campus de l’Ucad
Choix de personnalités pour diriger le Dialogue: Les différentes parties n'ont toujours pas trouvé de consensus
Choix de personnalités pour diriger le Dialogue: Les différentes parties n