Réformes constitutionnelles : Macky Sall livre ses secrets aux députés
« Il faut savoir que ces réformes ont été engagées dans le souci d’aller vite parce que … »

Réformes constitutionnelles : Macky Sall livre ses secrets aux députés

« Il faut savoir que ces réformes ont été engagées dans le souci d’aller vite parce que … »
Copyright © Senemedia.com


Le président de la République tient à ses réformes comme la prunelle de ses yeux. Pour Macky Sall, ces modifications à apporter au régime politique actuel, à la gouvernance de l’Exécutif surtout, sont une condition sine qua non pour démarrer le quinquennat. Il faut que ça passe. Forcément. Il faut surtout qu’elles soient comprises par le peuple qui l’a élu à la Magistrature suprême et au nom duquel il gouverne le Sénégal. Après avoir « instruit » lundi les membres du Secrétariat exécutif national de son parti de sortir, le moment venu, pour défendre son projet, en l’expliquant avec célébrité aux populations, le président de la République, qui a rencontré hier les parlementaires de Benno Bokk Yaakar, durant deux tours d’horloge à la Salle Bruno Diatta « ex salle des Banquets), au Palais de la République, leur a fait la même démarche.

Très sur sont quant-à-soi, face à des élus acquis à sa cause, le chef de l’Etat a exposé, avec aisance ses vœux de changements. Dans un discours simple et dépouillé, Macky Sall a su expliquer à sa majorité le pourquoi de sa volonté de faire évoluer les choses. « Il faut savoir que ces réformes ont été engagées dans le souci d’aller vite parce que nous sommes dans un quinquennat. Nous devons travailler pour que les réformes et les projets puissent impacter les populations le plus rapidement possible. Il faut mettre en œuvre le Pap II (Plan d’actions prioritaires) avec une diligence particulière. Et pour cela, il faut éviter les goulots d’étranglement. Il faut qu’on puisse élaguer les branches inutiles de l’arbre de prise de décision », a fait savoir le chef de l’Etat, sous les applaudissements nourris de ses hôtes du jour.

 

(Source L’Observateur)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Le Cosydep demande la suppression des examens du Cfee et de l'Entrée en 6e
Le Cosydep demande la suppression des examens du Cfee et de l
Enterrement de Amath dansokho: sa famille biologique demande que ça soit fait à Kédougou
Enterrement de Amath dansokho: sa famille biologique demande que ça soit fait à Kédougou
Des Ong ont manifesté vendredi contre les "arabisants" qui insultes les guides confrériques au Sénégal
Des Ong ont manifesté vendredi contre les "arabisants" qui insultes les guides confrériques au Sénégal
Amath Dansokho enterré dimanche à Saint-Louis
Amath Dansokho enterré dimanche à Saint-Louis