Assemblée nationale : Me Madické Niang lâche son mandat de député
L’ex-membre du Comité directeur du Pds dépose sa lettre de démission sur la table du Président de l’Assemblée nationale

Assemblée nationale : Me Madické Niang lâche son mandat de député

L’ex-membre du Comité directeur du Pds dépose sa lettre de démission sur la table du Président de l’Assemblée nationale
Copyright © Senemedia.com


Le dernier coup du Parti démocratique sénégalais (Pds) contre Me Madické Niang ne passera pas. Cette fois-ci, l’avocat, alors proche et confident de Me Abdoulaye Wade, a pris les devants pour ne pas subir une autre « injustice ». La procédure pour la déchéance de son mandat de député enclenchée depuis avant-hier, par le président du Groupe parlementaire Liberté et Démocratie, Cheikh Bara Dolly Mbacké, n’a plus d’objet. Me Madické Niang a décidé lui-même de lâcher le mandat. La lettre de démission est déposée, ce matin, sur la table du Président Moustapha Niasse. Dans la correspondance dont l’Observateur détient une copie, l’ex-membre du Comité directeur du Pds en a profité pour exprimer « tout le plaisir » qu’il a « d’avoir collaboré personnellement avec vous, avec les membres du Bureau ainsi que tous mes anciens collègues, dans le cadre de cette exaltante mission », s’adressant au Président de l’Assemblée nationale. Cette décision prise par Me Madické Niang aurait pu intervenir plus tôt, si le Secrétaire général national du Pds n’était pas intervenu pour l’en dissuader. Juste après que l’avocat avait déclaré sa candidature à la Présidentielle du 24 février dernier, Me Wade avait publié une lettre incendiaire contre lui. A ce moment, Madické Niang avait décidé de rendre son poste de député en même temps que celui du président du Groupe parlementaire. Il finit par reconsidérer sa position à la demande expresse du patron des libéraux qui considérait alors que la renonciation à ce poste équivalait à une volonté de rupture définitive.

 

(Source L’Observateur)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Me Ousmane Seye prend la défense des magistrats dans les affaires Thione Seck et Khalifa Sall
Me Ousmane Seye prend la défense des magistrats dans les affaires Thione Seck et Khalifa Sall
Le chef de l'Eglise sénégalaise contre le retour de la peine de mort
Le chef de l
La Cour suprême apporte des précisions sur la supposée annulation de l'arrêté Ousmane Ngom
La Cour suprême apporte des précisions sur la supposée annulation de l
Le Synpics ne veut pas que le fonds d'appui soit une autre Aide à la presse
Le Synpics ne veut pas que le fonds d