Troisième mandat : Le Gouvernement clôt le débat
« Macky Sall entame son dernier mandat »

Troisième mandat : Le Gouvernement clôt le débat

« Macky Sall entame son dernier mandat »
Copyright © Senemedia.com


Le président Macky Sall, réélu au terme du scrutin du 24 février dernier pour un deuxième mandat, entame son « dernier » magistère à la tête du Sénégal, a confié le ministre porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye, coupant ainsi court aux spéculations sur la quête d’un troisième mandat après la notification de la Constitution en 2016. « Vous avez la réponse… c’est vous-même qui l’avez dit. C’est ça la réalité (…) C’est son dernier mandat ! Puisque nous sommes partis sur une révision de la Constitution qui a été une révision consolidant », a notamment dit Seydou Guèye qui était l’invité du Grand Oral d’OPANEWS.

Selon Seydou Guèye, « il n’y a pas besoin d’être péremptoire sur la question, il faut s’en référer à la Constitution. Si vous lisez la Constitution, vous vous rendrez compte que les marges de manœuvre pour interpréter sont très minces, pratiquement inexistantes ».

« Le problème qu’on avait connu par le passé, le président Macky Sall y a apporté une réponse en limitant le nombre de mandats, en fixant la durée du mandat du président de la République et en verrouillant un peu la Constitution pour que ces dispositions relatives à l’élection du président de la République soient pratiquement intangibles », a renchérit M. Guèye, par ailleurs secrétaie général du gouvernement.

 

(Source Libération)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Me Ousmane Seye prend la défense des magistrats dans les affaires Thione Seck et Khalifa Sall
Me Ousmane Seye prend la défense des magistrats dans les affaires Thione Seck et Khalifa Sall
Le chef de l'Eglise sénégalaise contre le retour de la peine de mort
Le chef de l
La Cour suprême apporte des précisions sur la supposée annulation de l'arrêté Ousmane Ngom
La Cour suprême apporte des précisions sur la supposée annulation de l
Le Synpics ne veut pas que le fonds d'appui soit une autre Aide à la presse
Le Synpics ne veut pas que le fonds d