Malaise au PDS : Le Parti démocratique sénégalais en zone de turbulence
Le silence troublant de Wade

Malaise au PDS : Le Parti démocratique sénégalais en zone de turbulence

Le silence troublant de Wade
Copyright © Senemedia.com


La sortie de Lamine Bâ et la mise au point de Me Sall renseignent à suffisance sur le silence bruyant du Pds, depuis la publication des résultats du scrutin du 24 février dernier. Me Wade qui avait appelé au boycott de l’élection, s’est depuis los, emmuré dans un silence. Les hauts responsables du Pds non plus n’ont pas donné leur appréciation. Ils n’ont depuis lors pas tenu de réunion de Comité directeur, ou du moins publique. Une consigne de Wade est-elle passée par là ? Même pour se prononcer sur une question d’actualité, l’on préfère d’abord entendre l’avis de Me Wade, Secrétaire général du Pds. « Notre leader Abdoulaye Wade est actuellement au Sénégal, nous attendons qu’il nous interpelle sur le sujet et nous montre la voie à suivre. Mais pour le moment, nous n’en avons pas discuté. Les instances du parti (Parti démocratique sénégalais – Pds) n’ont pas encore de réunions à ce propos. Ceux qui en parlent veulent faire le buzz », avait dit le président du groupe parlementaire des « Libéraux et démocratique », Serigne Cheikh Mbacké Dolly, répondant ainsi à une question de l’Observateur sur une possibilité de couplage des Locales et des Législatives. Aussi, cette question de restructuration du Pds n’est pas nouvelle. Elle avait déjà été agitée en 2016, par Modou Diagne Fada. La suite, on la connait. Il a traité de tous les noms par ses frères de parti, qui l’ont accusé d’être avec Macky Sall. Fada finira par jeter l’éponge. Il quitte le Pds, crée son parti, Les démocrates réformateurs/Yessal (Ldr), participe aux Législatives, obtient un siège de député, grâce au plus fort reste et enfin, s’allie avec le Président Macky Sall. Lamine Bâ qui agite, trois ans plus tard, le même débat, connaîtra-t-elle le même sort ? L’avenir nous dira.

 

(Source L’Observateur)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Campagnes électorales : La nébuleuse des financements
Campagnes électorales : La nébuleuse des financements
Parti socialiste : Main tenue de Tanor Dieng à Khalifa Sall et Cie
Parti socialiste : Main tenue de Tanor Dieng à Khalifa Sall et Cie
Crise au PDS : 26 membres du comité directeur démissionnent et rejoignent Madické
Crise au PDS : 26 membres du comité directeur démissionnent et rejoignent Madické
Résultats Présidentielle 2019 : Abdou Karim Sall tire sur Idrissa Seck
Résultats Présidentielle 2019 : Abdou Karim Sall tire sur Idrissa Seck