Intervention de militaires dans les médias et réseaux sociaux : Les mises en garde du ministère des Forces Armées
Selon Augustin Tine, ces militaires s’exposent à des sanctions

Intervention de militaires dans les médias et réseaux sociaux : Les mises en garde du ministère des Forces Armées

Selon Augustin Tine, ces militaires s’exposent à des sanctions
Copyright © Senemedia.com


L’affaire du colonel à la retraite Abdourahim Kébé, ce cadre de Rewmi inculpé et placé sous contrôle judiciaire après un post facebook, a été sans doute la goutte d’eau qui a fait déborder la vase. Dans un communiqué publié hier, le ministre des Forces armées, Augustin Tine a tapé sur la table et brandi des sanctions contre tous ces militaires, même à la retraite, qui se distingue par des interventions récurrentes dans les médias et les réseaux sociaux. « Des militaires à la retraite interviennent dans les médias et réseaux sociaux pour exprimer, dans la plupart des cas, des opinions politiques, en violation flagrante des lois et règlements en vigueur », affirme le ministre des Forces armées.

Augustin Tine est catégorique : « En dépit de l’accès généralisé aux médias et de la propension de ces dernier à investir tous les secteurs de la société, les militaires, même en retraite, de demeurent soumis à l’obligation de loyauté à la République et au droit de réserve. En effet, la loi 2008-28 du 28 juillet 2008 abrogeant et remplaçant l’article 19 de loi numéro 70-23 du 6 juin 1970 portant organisation générale de la défense nationale dispose que les officiers admis à la retraite son assujettis aux obligations militaires jusqu’à l’âge de 65 ans ».

Aussi, « est-il opportun de rappeler au personnel servant dans les armées comme ceux à la retraite les sanctions auxquelles ils s’exposent lorsqu’ils enfreignent les obligations inhérentes à leur métier de soldat », met en garde Augustin Tine.

 

(Source Libération)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Le chef de l'Eglise sénégalaise contre le retour de la peine de mort
Le chef de l
La Cour suprême apporte des précisions sur la supposée annulation de l'arrêté Ousmane Ngom
La Cour suprême apporte des précisions sur la supposée annulation de l
Le Synpics ne veut pas que le fonds d'appui soit une autre Aide à la presse
Le Synpics ne veut pas que le fonds d
Des journalistes de la 2STV agressés pendant leur travail devant le Campus de l’Ucad
Des journalistes de la 2STV agressés pendant leur travail devant le Campus de l’Ucad