AFFAIRE DITE « TULLOW OIL ET SONKO » : CES DOCUMENTS CONFIDENTIELS QUI ONT PERDU OUSMANE SONKO
Les « connexions dangereuses » du candidat Sonko avec la société Tullow Oil livrent des secrets

AFFAIRE DITE « TULLOW OIL ET SONKO » : CES DOCUMENTS CONFIDENTIELS QUI ONT PERDU OUSMANE SONKO

Les « connexions dangereuses » du candidat Sonko avec la société Tullow Oil livrent des secrets
Copyright © Senemedia.com


La bombe larguée par « Les Echos », dans son édition d’hier, n’a pas révélé toute son intensité. Les dégâts peuvent plus être plus importants qu’on le pense. Alors que les effets de la déflagration continuent de faire des dégâts, des éléments nouveaux viennent donner une autre ampleur à l’affaire. Laquelle met Ousmane Sonko dans l’œil du cyclone. Et le monde de continuer de s’éffondrer sous les pieds du leader du Pastef. « Les « connexions dangereuses » du candidat à la présidentielle du 24 février 2019 avec la société Tullow Oil livrent des secrets. Dans le sillage de la journaliste de Londres reprise par « Les Echos » révélant que la société pétrolière a donné une assistance financière à Ousmane Sonko, des investigations menés par L’Observateur ont permis d’en connaître un pu plus. En réalité, le chef de file des Patriotes a été « perdu » par un rapport du Tullow Oil dont L’Obs détient des copies. Dans le document estampillé « Confidentiel », la société reconnait l’assistance de 195 000 dollars environ 100 millions FCFA à Ousmane Sonko. Le rapport final, comme estampillé dans le document, révèle que le leader de Pastef à été recommandé aux dirigeants de la société pétrolière et gazière par sa filiale établie au Ghana. L’opération qui, pour le moment, ne révèle pas tous ses contours mafieux ou suspects, est enveloppée dans un voile de la « promotion de la démocratie et de la transparence en Afrique ». Une politique dans laquelle Tullow Oil révèle « collaborer avec des partenaires ». D’ailleurs, c’est sous ce prétexte que l’assistance financière a été alloué à Ousmane Sonko, pour qu’il « mène à bien sa campagne de communication sur la transparence des ressources naturelles ».

Seulement, c’est dans une autre partie du rapport toujours estampillé « Confidentil » que Tullow, sous la signature de son directeur financier, Les Wood, s’est trahi, en révélant les raisons qui fondent son choix sur Ousmane Sonko. In fine, le document finalisé le 8 juin 2018 livre les dessous politiques et les intentions souterraine de Tullow Oil. Le rapport, évoquant la nécessité d’avoir une « nouvelle approche politique au Sénégal », a conclu à « une collaboration étroite et de confiance aux un adversaire sérieux du Président actuel (Macky Sall : Ndlr). D’ailleurs, le portrait sommaire fait du leader de Pastef dans le document suffit pour comprendre les dessous de son choix. Ousmane Sonko est peint sur les traits d’un « jeune et émergent leader politique ». La collaboration entre Ousmane Sonko et Tullow Oil devrait être finalisé en tenant compte d’une ligne codée, avec comme mot clé : « La proposition de l’Afrique du Sud ».

Pour comprendre la ligne d’attaque de Tullow Oil contre le régime de Macky Sall, il faut remonter au contrat d’exploration du Bloc Rufisque Offshore. A ce moment, la société britannique qui s’occupe de l’exploration de gisements pétroliers et gaziers, avait été doublée par Petro Tim Sénégal, une société concurrente, dont les intérêts étaient défendus par Aliou Sall, frère de l’actuel chef de l’Etat. Mais, au moment de l’attribution du Bloc Rufisque Offshore à Pétro Tim, Macky Sall était farouche opposant au régime du Président Wade. Et les mille et une tentatives et raccourcis de Tullow Oil de revenir au Sénégal, sous le régime de Macky Sall, n’ont pas abouti. D’où, déduit-on, l’option prise par la société de secouer le régime de l’intérieur. Si Tullow tient au Sénégal, c’est parce qu’elle connaît bien le pays. D’après nos confrères de « Dakaractu », le géant londonien a vécu longtemps vers Lac rose et Ndoyène, sous le règne de l’ancien Président Abdou Diouf.

 

(Source L’Observateur)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Conseil des ministres: Les inondations et le lancement des Journées nationales de la Propreté au coeur de la communication du Président
Conseil des ministres: Les inondations et le lancement des Journées nationales de la Propreté au coeur de la communication du Président
Les nominations du Conseil des ministres de ce mercredi 19 juin 2019
Les nominations du Conseil des ministres de ce mercredi 19 juin 2019
Appel à témoin de Serigne Bassirou GUEYE: Abdoul Mbaye écrit au chef de la DIC
Appel à témoin de Serigne Bassirou GUEYE: Abdoul Mbaye écrit au chef de la DIC
250 000 dollars versés par Timis à Agritrans: El Haj Kassé coule Aliou Sall
250 000 dollars versés par Timis à Agritrans: El Haj Kassé coule Aliou Sall