MACKY SALL A LA CEREMONIE DE LA RENTREE SOLENNELLE DES COURS ET TRIBUNAUX
« L’Etat prendra toutes les mesures qu’impose la situation pour la défense des magistrats »

MACKY SALL A LA CEREMONIE DE LA RENTREE SOLENNELLE DES COURS ET TRIBUNAUX

« L’Etat prendra toutes les mesures qu’impose la situation pour la défense des magistrats »
Copyright © Senemedia.com


Que ceux qui tirent à boulets rouges sur les magistrats se le tiennent pour dit. Le chef suprême de la magistrature ne va plus tolérer les sorties au vitriol contre les juges. Macky Sall : « L’œuvre de justice est une tâche délicate, complexe, mais tâche fondamentale de l’Etat. Vous y consacrez toute votre énergie, en dépit des accusations fallacieuses, perpétuelles, des menaces quasi quotidiennes. L’Etat prendra toutes les mesures qu’impose la situation pour la défense des magistrats, de tous les ordres. Puisque hélas, notre pays a connu des épisodes douloureux et l’Etat n’attendra pas que de telles situations se passent à nouveau pour réagir. Force restera à la loi ». Désormais, il s’agit, pour le chef de l’Etat, de veiller strictement à la protection personnelle des magistrats.

Le président de la République estime par ailleurs que la justice n’est pas un service public, comme les autres. Et il n’est pas souhaitable qu’elle le soit. Elle doit, selon lui, garder sa légendaire sérénité. Pour jouer pleinement son rôle, sans parti pris. Et pour garantir une justice équitable, plus accessible, plus fiable et plus apte à garder et garantir l’égalité de tous devant la loi, le Président Sall a réitéré son engagement d’œuvrer à la modernisation du système judiciaire sénégalais et à garantir le respect de l’Etat de droit, à travers la mise en place d’un système juridique et judiciaire moderne et efficace. Lequel offre à chaque citoyen l’exercice effectif de ses droits. C’est d’ailleurs, dit-il, ce qui explique l’inscription de la justice au cœur de l’axe 3 du Plan Sénégal émergent (Pse), en vue d’engager les grandes réformes devant permettre à l’institution de jouer pleinement son rôle.

En outre, le président de la République a plaidé l’accélération de la modification de la loi 2008 sur les données personnelles. Pour des dispositions mieux adaptées et adéquates. Parce que, croit-il il y a de plus en plus, dans l’espace médiatique sénégalais et les réseaux sociaux, des atteintes à la vie privée des personnes. Ce qui est contre notre sens de la famille, de la dignité et du respect de la personne humaine, selon lui. Le chef suprême de la magistrature s’exprimait au cours de la rentrée solennelle des cours et tribunaux 2019, dont le thème porte sur la protection des données personnelles.

 

(Source L’Observateur)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Pay Per View combat Modou Lo Balla Gaye 2: 16 millions remboursés aux clients insatisfaits
Pay Per View combat Modou Lo Balla Gaye 2: 16 millions remboursés aux clients insatisfaits
Vidéo - Aziz Ndiaye révèle avoir fait de l'intox sur le voyage de Balla Gaye 2 au Nigéria
Vidéo - Aziz Ndiaye révèle avoir fait  de l
Macky menace l’opposition à Guediawaye : « on ne laissera personne prendre ce pays en otage »
Macky menace l’opposition à Guediawaye : « on ne laissera personne prendre ce pays en otage »
Kilifa demande des explications à Ousmane Sonko
Kilifa demande des explications à Ousmane Sonko