PARRAINAGE : AYEMEROU GNINGUE, PRESIDENT GROUPE PARLEMENTAIRE BBY MET EN GARDE LES RECALES
« Ce n’est pas responsable de jeter l’opprobre sur le Conseil constitutionnel »

PARRAINAGE : AYEMEROU GNINGUE, PRESIDENT GROUPE PARLEMENTAIRE BBY MET EN GARDE LES RECALES

« Ce n’est pas responsable de jeter l’opprobre sur le Conseil constitutionnel »
Copyright © Senemedia.com


Aymérou Gningue, président du Groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar (Bby) et maire de Mérina Dakhar, était venu à Mont-Rolland, prêter main forte à Me Antoine Mbengue, membre du collectif des avocats chargés de défendre la candidature de Macky Sall. Le coordonnateur des avocats républicains avait initié une réunion de remobilisation et d’échange sur les difficultés de leur commune. Prenant la parole, Aymérou Gningue a demandé aux recalés à la Présidentielle de 2019 de s’en prendre à eux-mêmes et non au Conseil constitutionnel. « Si quelqu’un à la prétention de devenir président de la République, il doit se garder de jeter l’opprobre sur les institutions du pays notamment le Conseil constitutionnel, l’Assemblée nationale, le président de la République… », confie-t-il, d’avis qu’un responsable doit se garder de verser dans des critiques trop faciles, surtout que la personne attaquée n’a pas toujours la latitude de lui répondre. « Elle ne peut que répondre par des actes. Tous ceux qui sont recalés ont reçu les motifs. Ils doivent donc s’en prendre à eux-mêmes et attendre la prochaine fois pour être qualifiés », conseille-t-il. Estimant que le Conseil constitutionnel est le seul habilité à déclaré un fine, la liste des candidats à l’élection présidentielle, il fera remarquer que c’est une procédure en cours. « Il faut donc laisser le Conseil constitutionnel faire son travail. Par contre, l’appréciation politique que peux avoir du parrainage, c’est que ce n’est pas une chose simple. On ne peut pas ramasser des parrainages dans la rue. Il faut être sûr que les personnes qui vous parrainent sont des personnes que vous maîtrisez à la base. Alors, vous pouvez avoir la certitude que ce ne sera pas des doublons. C’est pourquoi j’ai dit qu’il fallait faire de ce parrainage le premier tour de la Présidentielle, de sorte que le jour de l’élection, on transforme les parrainages en bulletins de vote », dira-t-il.

 

(Source L’Observateur)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Mi-temps Sénégal Vs Madagascar : Mbaye Niang permet au Sénégal de prendre l’avantage (1-0)
Mi-temps Sénégal Vs Madagascar : Mbaye Niang permet au Sénégal de prendre l’avantage (1-0)
Bus incendié par Ousseynou Sy: des enquêteurs italiens débarquent à Dakar
Bus incendié par Ousseynou Sy: des enquêteurs italiens débarquent à Dakar
Elections: Ce que dit le rapport des RG sur les déroutes de Macky Sall à Touba
Elections: Ce que dit le rapport des RG sur les déroutes de Macky Sall à Touba
Pape Massata Diack encore mouillé dans une affaire de corruption: le président du Psg lui aurait versé plus de 2 milliards...
Pape Massata Diack encore mouillé dans une affaire de corruption: le président du Psg lui aurait versé plus de 2 milliards...