Présidentielle 2019: le Forum Civil descend le Conseil constitutionnel et demande à la Cour suprême de respecter caractère suspensif du Rabat d’arrêt de Khalifa Sall
Présidentielle 2019: le Forum Civil descend le Conseil constitutionnel et demande à la Cour suprême de respecter caractère su

Présidentielle 2019: le Forum Civil descend le Conseil constitutionnel et demande à la Cour suprême de respecter caractère suspensif du Rabat d’arrêt de Khalifa Sall

Présidentielle 2019: le Forum Civil descend le Conseil constitutionnel et demande à la Cour suprême de respecter caractère su
Copyright © Senemedia.com


Le Forum Civil a sorti sa « déclaration finale » sur la situation pré-électorale qui prévaut au Sénégal. De la procédure de vérification des signatures pour le parrainage au pourvoi en Cassation de Khalifa Sall, en passant par le débat sur l’indépendance de la justice, cette organisation de la Société civile sénégalaise coordonnée par Birahim Seck, n’y est pas allée par Quatre Chemins. 

Concernant le parrainage, le Forum Civil pense que le jeu a été faussé par le Conseil constitutionnel. « le Forum Civil constate pour le déplorer que le processus de vérification des parrainages a été faussé dès le départ par un déficit de transparence et de fiabilité, car les données de base devant servir de référentiel de comparaison n’ont pas été transmises aux candidats à la candidature. Il y a eu aussi une réelle rupture du principe d’égalité des candidats à la candidature devant les règles du jeu électoral », lit-on sur le document parvenu à la rédaction de Senemedia.

Le Forum Civil ajoute que  les candidats à la candidature n’avaient aucun moyen de savoir si les parrainages transmis au Conseil Constitutionnel ont fait l’objet de vérification avec les mêmes données de base ».

 Sans oublier « les manquements constatés et tardivement présentés aux citoyens par les Observateurs de la société civile, relatifs à « l'absence de référentiel précis disponible pour tous les candidats pour éviter les erreurs matérielles, l'absence d'informations sur le logiciel de traitement des données utilisées (quel logiciel, comment a-t-il été paramétré, etc.)"constituent des vices substantiels au processus de vérification des parrainages et ont causés des rejets de listes de parrainage de candidatsà la candidature »

 

Pour ce qui est de la candidature de Khalifa Sall et de la menace d’invalidation qui pèse sur elle, « le Forum Civil invite la Cour suprême et le Conseil Constitutionnel à respecter les droits de Monsieur SALL sur le caractère suspensif en matière de Rabat-d’arrêt tels que prévus par les articles 37, 38, 39, 49, 51 et 52 de la loi organique n°2017-09 du 17 janvier 2017 relative à la Cour suprême »

L’organisation a enfin mis en garde le Conseil constitutionnel sur la menace qui pèse sur la stabilité du pays à l’approche de la publication de la liste des candidats aptes à briguer les suffrages des Sénégalais le 24 février 2019.







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Bus incendié par Ousseynou Sy: des enquêteurs italiens débarquent à Dakar
Bus incendié par Ousseynou Sy: des enquêteurs italiens débarquent à Dakar
Elections: Ce que dit le rapport des RG sur les déroutes de Macky Sall à Touba
Elections: Ce que dit le rapport des RG sur les déroutes de Macky Sall à Touba
Pape Massata Diack encore mouillé dans une affaire de corruption: le président du Psg lui aurait versé plus de 2 milliards...
Pape Massata Diack encore mouillé dans une affaire de corruption: le président du Psg lui aurait versé plus de 2 milliards...
CAN 2019: le Burkina n’a pas eu son ticket
CAN 2019: le Burkina n’a pas eu son ticket