Parrainage : le Professeur Babacar Gueye affirme que le Conseil constitutionnel a mis tous les candidats sur le même pied d'égalité
Parrainage : le Professeur Babacar Gueye affirme que le Conseil constitutionnel a mis tous les candidats sur le même pied

Parrainage : le Professeur Babacar Gueye affirme que le Conseil constitutionnel a mis tous les candidats sur le même pied d

Parrainage : le Professeur Babacar Gueye affirme que le Conseil constitutionnel a mis tous les candidats sur le même pied
Copyright © Senemedia.com


D'après le Coordonnateur des organisations de la Société civile sénégalaise, le Conseil constitutionnel a mis tous les candidats à la candidature pour la Présidentielle de 2019, sur le même pied d'égalité, lors de la procédure de vérification des signatures pour le parrainage.

Le professeur Babacar Gueye, qui fait partie des sept membres de la Société civile cooptée pour observer le travail des sept (7) sages a fait savoir que leur mission n'était pas de contrôler du Conseil constitutionnel. "Il faut bien faire la distinction entre l'observateur et celui qui contrôle le parrainage. Celui qui a la prérogative de contrôler le parrainage, c'est le Conseil constitutionnel, qui prend des décisions à l'issue du contrôle qu'il exerce. Celui qui observe se contente simplement de faire des témoignages et de tirer un constat et de faire des recommandations", a-t-il déclaré.

Le Professeur Gueye d'affirmer : "en ce qui concerne les modalités de contrôle du parrainage, il y a des points positifs. (...) Le Conseil constitutionnel a placé tous les candidats sur le même pied d'égalité. C'est ce qui explique d'ailleurs que tous les candidats ont eu des rejets (de signatures). Y compris le camp de celui qui exerce le pouvoir et qui est candidat sortant. On aurait pu penser qu'il n'aurait pas de rejet. Il (le candidat de la coalition Benno Bokk Yakaar macky Sall) a eu plus de 4 000 mille rejets".

Pour ce qui est de l'application de la loi, en ce qui concerne les personnes coupables de multi parrainages, qui sont sous le coup de sanctions pénales, le professeur pense que l'Etat ne peut pas envoyer les 174 637 parrains fautifs.







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Arrestations de jeunes de l'opposition: Les graves accusations du FRN sur la "milice Orange" de Macky
Arrestations de jeunes de l
Pay Per View combat Modou Lo Balla Gaye 2: 16 millions remboursés aux clients insatisfaits
Pay Per View combat Modou Lo Balla Gaye 2: 16 millions remboursés aux clients insatisfaits
Vidéo - Aziz Ndiaye révèle avoir fait de l'intox sur le voyage de Balla Gaye 2 au Nigéria
Vidéo - Aziz Ndiaye révèle avoir fait  de l
Macky menace l’opposition à Guediawaye : « on ne laissera personne prendre ce pays en otage »
Macky menace l’opposition à Guediawaye : « on ne laissera personne prendre ce pays en otage »