MEDICAMENTS FRAUDULEUX SAISIS A TOUBA BELEL : LE TRIBUNAL DE DIOURBEL REND SON VERDICT
Les deux faussaires écopent de 5 et 7 ans de prison

MEDICAMENTS FRAUDULEUX SAISIS A TOUBA BELEL : LE TRIBUNAL DE DIOURBEL REND SON VERDICT

Les deux faussaires écopent de 5 et 7 ans de prison
Copyright © Senemedia.com


7 ans et 5 ans ferme. Ce sont les peines infligées, hier, respectivement à Bara Sylla et Amadou Oury Diallo, par le tribunal de grande instance de Diourbel. Reconnus coupables d’association de malfaiteurs, de contrebande et d’exercice illégale de la profession de pharmacien, les deux acolytes sont aussi condamnés à allouer solidairement la somme de 200 millions de francs CFA à l’Ordre national des pharmaciens du Sénégal et au Syndicat des pharmaciens privés du Sénégal, les deux principales parties civiles dans cette affaire. En outre, le tribunal a ordonné la confiscation des deux camions qui transportaient les médicaments. Les juges ont également ordonné la destruction des médicaments.

Même si la décision n’est pas encore définitive, puisque Me Khassimou Touré, conseil des prévenus, promet d’interjeter appel, Me Abdoulaye Babou s’en réjouit. « Ce jugement nous conforte. Il est juste par rapport ai crime commis », a déclaré le conseil des pharmaciens. Toutefois, Me Babou semble rester sur sa faim, car il estime que le problème des médicaments de la rue demeure entier. Car, fulmine-t-il, « c’est le menu fretin qui a été condamné, alors que les commanditaires continuent de se la couler douce ».

Quoi qu’il en soit, le ministre de la Santé et de l’Action sociale salue la décision du tribunal. Abdoulaye Diouf Sarr, qui défendait son budget au moment où le délibéré a été rendu, a laissé entendre que « la condamnation résulte de la volonté d’un Etat qui veut réellement redresser sa santé ». En fat, n’eût été le travail des éléments du poste de police de Touba Belel, le marché sénégalais serait davantage inondé de faux médicaments par la faute des prévenus.

Agé de 67 ans, Amadou Woury Diallo a été arrêté le 11 novembre 2017. Il convoyait 300 colis de 21 types de faux médicaments d’une valeur de 1 335 160 000 FCFA pour le compte de Bara Sylla, désigné comme le cerveau de cette affaire.

 

(Source EnQuête)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

NECROLOGIE : DECES DE LA MERE DE MOUSTAPHA NIASSE
NECROLOGIE : DECES DE LA MERE DE MOUSTAPHA NIASSE
CAMBRIOLAGE : 10 MILLIONS DE FRANCS CFA VOLES A DAKAR DEM DIKK
CAMBRIOLAGE : 10 MILLIONS DE FRANCS CFA VOLES A DAKAR DEM DIKK
FINANCEMENT DE LA PHASE II DU PSE : TABLE RONDE AVEC LES BAILLEURS INTERNATIONAUX
FINANCEMENT DE LA PHASE II DU PSE : TABLE RONDE AVEC LES BAILLEURS INTERNATIONAUX
TENTATIVE DE SUICIDE A TOUBA KHAÏRA : UN HOMME S’IMMOLE PAR LE FEU
TENTATIVE DE SUICIDE A TOUBA KHAÏRA : UN HOMME S’IMMOLE PAR LE FEU