ABDOULAYE BALDE ROMPT LE SILENCE
APRES AVOIR REJOINT BBY BALDE BRISE LE SILENCE

ABDOULAYE BALDE ROMPT LE SILENCE

abdoulaye balde
Copyright © Senemedia.com


Au cours de l’émission Grand jury diffusée hier sur les ondes de la Rfm, le leader de l’Union centriste du Sénégal (Ucs) a expliqué  les raisons de sa transhumance dans les prairies marron-beiges. ‘’Ma décision est politique. Elle ne s'inscrit pas dans le passé mais dans l'avenir. La réalité aujourd'hui n'est pas celle d'hier’’, a déclaré le maire de Ziguinchor qui confesse qu’il n’est pas prêt pour la Présidentielle de 2019. ‘’Si nous allons aux élections, c'est pour les gagner et non jouer les seconds rôles. Nous avons jugé nos forces et nos faiblesses et nous avons préféré différer nos ambitions pour les 5 années à venir. A 85 jours de la Présidentielle, nous sommes sûrs de ne pas la gagner la. Nous n'étions pas prêts’’, explique le désormais ex-candidat déclaré.

Dans la même lancée, Abdoulaye Baldé a contesté avoir transhumé à cause de ses déboires judiciaires. Notamment les poursuites pour enrichissement illicite dont il fait l’objet dans le cadre de la traque des biens mal acquis et qui lui valent une interdiction de sortie du territoire depuis des années. ‘’Mon ralliement n'a rien à voir avec mon dossier judiciaire à la Crei. Je ne négocie pas pour être blanchi. Il n'y a pas deal. Je ne suis pas un dealer. La Crei a cherché et n'a rien trouvé. Si je soutiens Macky, c'est parce que je suis venu apporter mon expertise au service de mon pays. Je suis venu pour construire un Sénégal nouveau’’, assène-t-il. Et d’ajouter que le président Sall est le premier et seul candidat à lui avoir tendu la main. ‘’C'est Macky qui m'a tendu la main en premier. Aucun leader de l'opposition ne m'a proposé de le soutenir’’, se justifie le maire de Ziguinchor.

Par ailleurs, l’ancien Directeur exécutif de l’Anoci, s’est défendu d’avoir trahi Karim Wade, Président de la défunte structure. ‘’Karim est, reste et demeure un ami. On s'est parlé la dernière fois quand j'étais en France’’, précise-t-il. Interpellé sur le fait que Karim Wade ait été emprisonné alors que lui qui fut son plus proche collaborateur est toujours en liberté, M. Baldé a rétorqué que la responsabilité pénale est individuelle. ‘’J'ai un dossier personnel, lui, Karim Wade, a le sien. Nous n'avons pas été jugés pour détournement de deniers publics. La Justice a audité la gestion de l'Anoci et rien ne nous a été reproché. Karim a été jugé dans le cadre de l'enrichissement illicite’’, indique-t-il. Cependant, il trouve ‘’injuste’’ la condamnation de l’ex-ministre d’Etat. ‘’Les faits qui lui sont reprochés ne sont pas avérés. Les accusations sont fallacieuses’’, avance-t-il même s’il affirme n’être au courant de rien dans l’affaire Karim Wade.







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

FINANCEMENT DU PAP 2 DU PSE : LE PRESIDENT DE LA BAD FELICITE MACKY SALL
FINANCEMENT DU PAP 2 DU PSE : LE PRESIDENT DE LA BAD FELICITE MACKY SALL
BRUNO LE MAIRE, MINISTRE FRANÇAIS DES FINANCES, A MACKY SALL
BRUNO LE MAIRE, MINISTRE FRANÇAIS DES FINANCES, A MACKY SALL
GROUPE CONSULTATIF : MACKY SALL APRES L’ANNONCE DES FINANCEMENTS OBTENUS
GROUPE CONSULTATIF : MACKY SALL APRES L’ANNONCE DES FINANCEMENTS OBTENUS
KAOLACK : LANCEMENT EN GRANDE POMPE DU MOUVEMENT DE BAYE CISS
KAOLACK : LANCEMENT EN GRANDE POMPE DU MOUVEMENT DE BAYE CISS