VICTOIRE A LA PRESIDENTIELLE DE 2019 : MACKY, LES CLES D’UNE CONFIANCE
Pourquoi le président est sûr de sa réélection

VICTOIRE A LA PRESIDENTIELLE DE 2019 : MACKY, LES CLES D’UNE CONFIANCE

Pourquoi le président est sûr de sa réélection
Copyright © Senemedia.com


2019 est une année d’incertitudes. Une année à laquelle va se tenir l’une des plus « incertaines élections présidentielles que le Sénégal a connues ». C’est plutôt le discours de l’opposition et de certains observateurs ou une stratégie de communication pour jouer sur la conscience des électeurs. Une manière très insidieuses pour faire croire qu’une victoire au premier tour à la Présidentielle est impossible. Mais, chez Macjy Sall, le sentiment est tout autre. Plus qu’un sentiment, sa conviction est faite qu’il n’y aura pas de mauvaise surprise. Le doute est comme presque banni dans sa tête. Le chef de l’Etat ne semble pas intégrer dans ses plans, un retournement de situation qui puisse lui être fatal. C’est un sentiment de grande confiance qui l’anime par rapport à l’issue de la Présidentielle du 24 février 2019. Dans son discours comme dans les actes qu’il pose, le candidat de la coalition Benno bokk yaakaar (Bby) ne laisse apparaître aucun signe qui écarte ou conditionne sa réélection au premier tour. Hier encore, à Tivaouane où il effectue une visite de deux jours en prélude à la célébration de la naissance du Prophète Mouhamed (Psl), Macky Sall, dans un langage codé, donne rendez-vous après 2019 pour parachever les chantiers pour la modernisation des villes religieuses. La sortie de Macky Sall d’hier n’est pas l’expression d’un sentiment nouveau. C’est plus qu’une certitude qu’il partage à maintes circonstances. Le candidat de Bby est allé même jusqu’à célébrer sa victoire avant le combat du 24 février 2019. Lors du lancement de la collecte de parrainage pour sa candidature, le 30 août dernier, au Centre de conférences de Diamniadio, Macky Sall avait, par une image qui renvoie à une compétition sportive, anticipé sur le verdict des urnes. « Le combat est fini », avait-il lancé à une foule surexcitée composée de ses partisans de la coalition présidentielle. Et comme pour montrer qu’il est sûr de sa victoire, il gratifie ses hommes de quelques de danses. Avant d’embrayer : « En d’autres circonstances, on aurait dit qu’il n’y a pas de combat ». Le dernier séjour du chef de l’Etat à Paris a été aussi une autre occasion de réaffirmer qu’il n’envisage que la victoire à la prochaine Présidentielle. Devant les Délégations des Sénégalais de l’extérieur (Des) qu’il a reçues avant-hier mardi 13 novembre, à la Résidence de l’ambassade du Sénégal à Paris, le chef de l’Etat, candidat à sa propre succession, s’est encore montré très sûr de lui. « La victoire est devant nous, Inch Alla (s’il plait à Dieu) », a-t-il prédit. Et si M   acky Sall en est arrivé à se convaincre de sa victoire, c’est parce que qu’il ne voit pas un poids lourd en face de lui, capable de le faire trembler. C’est ce qui ressort des explications qu’il a données aux membres des Des : « On a en face des hommes qui savent que le combat est perdu d’avance et qui ont finalement choisi la violence et le mensonge pour essayer d’entretenir les populations autour des ces vices (sic). Ne vous laissez pas divertir ».

 

(Source L’Observateur)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

FINANCEMENT DU PAP 2 DU PSE : LE PRESIDENT DE LA BAD FELICITE MACKY SALL
FINANCEMENT DU PAP 2 DU PSE : LE PRESIDENT DE LA BAD FELICITE MACKY SALL
BRUNO LE MAIRE, MINISTRE FRANÇAIS DES FINANCES, A MACKY SALL
BRUNO LE MAIRE, MINISTRE FRANÇAIS DES FINANCES, A MACKY SALL
GROUPE CONSULTATIF : MACKY SALL APRES L’ANNONCE DES FINANCEMENTS OBTENUS
GROUPE CONSULTATIF : MACKY SALL APRES L’ANNONCE DES FINANCEMENTS OBTENUS
KAOLACK : LANCEMENT EN GRANDE POMPE DU MOUVEMENT DE BAYE CISS
KAOLACK : LANCEMENT EN GRANDE POMPE DU MOUVEMENT DE BAYE CISS