EXPLOITATION DU FER DE LA FALEME : MACKY SALL TACLE L’OPPOSITION
« La pollution sonore de l’opposition ne dépasse pas le Monument de la Renaissance »

EXPLOITATION DU FER DE LA FALEME : MACKY SALL TACLE L’OPPOSITION

« La pollution sonore de l’opposition ne dépasse pas le Monument de la Renaissance »
Copyright © Senemedia.com


Le leader de l’Alliance pour la République (APR) a décroché des flèches assassines en direction de l’opposition, avant-hier, lors dela réunion du Secrétariat exécutif de son parti. En cause : les attaques de l’opposition contre la convention que l’Etat compte signer avec l’entreprise turque Tosyali qui compte investir plus de 2 milliards de dollars au Sénégal à travers la valorisation locale du minerai de fer de la Falémé par l’installation d’un complexe minier sidérurgique qui, à terme, produira plus de 3 millions de tonnes d’acier par an.

Dans une déclaration rendue publique, des candidats à la candidature présidentielle avaient crié au scandale en indexant « un marché de gré à gré ». Pierre Goudiaby Atépa est même allé plus loin en parlant d’un dossier sur lequel planeraient des soupçons de corruption. « La pollution sonore de cette opposition ne dépasse pas le monument de la Renaissance. Elle ne peut pas manipuler les Sénégalais », a d’emblée lancé Macky Sall en direction ses troupes.

« Cette opposition est unique dans l’histoire et même dans le monde », a ajouté le patron des apéristes qui accuse : « Les meneurs de cette opposition sont les mêmes qui ont fait perdre au Sénégal 100 milliards de FCFA dans le dossier de Accelor Mittal. Des millions de dollars ont été engloutis dans des études » et je ne parle pas du reste », a lancé le chef de l’Etat qui ajoute : « Lorsque nous somme arrivés au Pouvoir, nous avons mis une telle pression sur Accelor Mittal qu’elle a accepté de transiger. Elle a payé 75 milliards de FCFA retraçables dans les livres du Trésor. Maintenant, nous trouvons de nouveaux investissements, on met en place une commission pour tout faire dans la transparence, et les même personnes qui ont fait perdre au Sénégal 100 milliards de FCFA crient au voleur. Comme si de vrais voleurs accusaient un voleur imaginaire. C’est le monde à l’envers ».

Pour autant, le leader de l’APR a appelé ses troupes à la retenue : « Il ne faut pas laisser prospérer les fausses nouvelles. Au contraire, il faut donner aux Sénégalais la bonne information avec des arguments solide mais en insultant. Il nous faut donner le bon exemple ».

 

(Source Libération)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Chambre de commerce de Dakar: le ministre du Commerce accusé de faire des manigances pour maintenir Aly Mboup au Secrétariat
Chambre de commerce de Dakar: le ministre du Commerce accusé de faire des manigances pour maintenir Aly Mboup au Secrétariat
Les boulangers annoncent une grève les 27, 28 et 29 août
Les boulangers annoncent une grève les 27, 28 et 29 août
Pourquoi l'Armp n'a toujours pas publié son rapport 2017
Pourquoi l
En colère, les "Lions" du basket menacent de boycotter le Mondial
En colère, les "Lions" du basket menacent de boycotter le Mondial