LES PECHEURS DE GUET NDAR CRIENT LEUR RAS- LE- BOL
BRECHE DE SAINT-LOUIS OUVERTE PAR ME WADE

LES  PECHEURS DE GUET NDAR CRIENT LEUR RAS- LE- BOL

GUET NDAR
Copyright © Senemedia.com


Plusieurs individus arborant la couleur rouge ont manifesté leur courroux samedi, à la place Faidherbe et dans les rues de l’île de Saint-Louis. La marche a commencé au quai de pêches vers les coups de 9h30 avec des manifestants composés de jeunes, femmes, vieux venant des sous quartiers de Dakk Pondokholé et Lodo  pour dénoncer avec la dernière énergie les promesses non tenues de l’Etat. Ils scandaient des slogans hostiles à l’actuel régime, coupable de n’avoir pas jusqu’ici procédé à la stabilisation et au balisage de la brèche creusée en 2003 sous  le magistère de Me Abdoulaye Wade pour lutter contre les inondations. A  en croire les manifestants, le Président Macky Sall leur avait promis lors de sa visite à Saint-Louis, que cette ouverture sera fixée afin qu’elle ne soit plus un mouroir pour les pêcheurs du Sénégal. Las d’attendre, les Guet ndariens ont protesté dans les rues. Mais la marche a failli tourner au vinaigre. Les manifestants, une fois arrivés aux grilles de la gouvernance, n’ont pas été accueillis par les autorités administratives. Le préfet a fait faux bond. Faute d’interlocuteurs, les jeunes pêcheurs ont piqué une colère noire et ont commencé à lancer des insultes et autres insanités à l’endroit des autorités. Exaspérés et courroucés, ils ont dénoncé le manque de considération des autorités administratives. ‘’Cela indique encore une fois de plus que ces personnes-là ne nous respectent pas’’ a dénoncé Baye Diéye qui était censé de lire le mémorandum. Cependant devant l’absence du préfet, ils ont fait face à la presse pour délivrer le contenu de leur message. ‘’Nous en avons marre des promesses et nous voulons qu’au plus vite que cette brèche soit balisée, draguée et stabilisée car elle est à la base de nos souffrances’’ a dit Baye Diéye. Selon ses explications, la marche n’a aucun soubassement politique mais elle est un acte citoyen. ‘’La pêche est notre principale ressource économique et si elle marche bien dans cette ville, tous les secteurs le sentent’’ a-t-il rappelé. Mais il pense que ce régime ne comprend guère cela.  ‘’Cette brèche a décimé beaucoup de familles sénégalaises, nous avons recensé de 2003 à nos jours près de 370 morts’’ a-t-il pesté.

MNF







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

CAN 2019: le Burkina n’a pas eu son ticket
CAN 2019: le Burkina n’a pas eu son ticket
La députée de la Diaspora Mame Diarra Fam craint pour les Sénégalais d'Italie après l'incendie du bus
La députée de la Diaspora Mame Diarra Fam craint pour les Sénégalais d
Un Sénégalais âgé de 32 ans meurt calciné en Italie
Un Sénégalais âgé de 32 ans meurt calciné en Italie
Rivalité avec Salah: Sadio Mané explique... Regardez !!!
Rivalité avec Salah: Sadio Mané explique... Regardez !!!