REVELATIONS SUR L’AFFAIRE DES BACHELIERS NON ORIENTES DANS LE PRIVE
Flou autour de 31,6 milliards de francs CFA

REVELATIONS SUR L’AFFAIRE DES BACHELIERS NON ORIENTES DANS LE PRIVE

Flou autour de 31,6 milliards de francs CFA
Copyright © Senemedia.com


Le 21 février 2013, le président de la République Macky Sall prenait une directive qui recommandait d’étudier les possibilités de placement des bacheliers non orientés dans les établissements d’enseignements supérieurs privés, homologués par le CAMES, et d’en mesurer les incidences financières. En application de ces instructions, le ministère de l’Economie, des Finances et du Plan a dégagé une enveloppe budgétaire d’un montant annuel de 5 milliards de francs CFA pour financer les coûts induits par la prise en charge desdits étudiants.

Aussi, de 2013 à 2018, des crédits de 31,6 milliards de FCFA ont été alloués pour ce faire au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Or, dans la période « seuls » 28,6 milliards ont été effectivement payés.

Qu’est-ce qui explique cette différence ? Le nombre d’étudiants non orientés a-t-il augmenté ? Les fonds ont-ils été utilisés par le ministère de l’Enseignement supérieur pour d’autres dépenses ? Comment, dans ces conditions, ce département a-t-il pu traîner des arriérés à hauteur de 16 milliards de francs CFA ?

Autant de questions auxquelles une mission d’audit et de vérification pourrait éclaircir.

En attendant, 8 milliards sont encore prévus dans le budget 2019 alors que 3 autres milliards ont été « lâchés » il y a de cela quelques jours.

 

(Source Libération)







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Les nominations du Conseil des ministres de ce mercredi 22 mai
Les nominations du Conseil des ministres de ce mercredi 22 mai
Le chef de l’Etat rappelle au Gouvernement l’impératif de protéger les biens et les personnes
Le chef de l’Etat rappelle au Gouvernement l’impératif de protéger les biens et les personnes
Serigne Mountakha Mbacké réagit à la recrudescence des crimes au Sénégal
Serigne Mountakha Mbacké réagit à la recrudescence des crimes au Sénégal
Moustapha Cissé Lo sera président en cas de vacance du pouvoir
Moustapha Cissé Lo sera président en cas de vacance du pouvoir